En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le gestionnaire du .fr veut sa part de l'Internet des objets

Le gestionnaire du .fr veut sa part de l'Internet des objets
 

L'Afnic a signé un protocole avec GS1, spécialiste des standards dans la chaîne d'approvisionnement, codes-barres, RFID, traçabilité... L'objectif : participer à la construction de l'Internet des objets.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • lesmiennes
    lesmiennes     

    c'est pas nouveau, pour faire vite: mauvais parce que quoiqu'ils en pensent, ces 'décideurs' hauts responsables des échelons ++, sont des fonctionnaires; pas des gens qui comprennent assez les choses pour innover, modeler l'avenir, mais des gens qui font marcher les choses existantes, qu'ils récupèrent car sans elles, ils n'existeraient pas; ils font donc "fonctionner"; et ils justifient ainsi leur existence et leur position (aussi, ils réglementent, etc. ça ils aiment, c'est pas trop compliqué, suffisamment pour que ça intéresse, et ça permet de papoter, discutailler, etc. et c'est ce qu'on appelle la politque). mais ils ne comprennent pas grand chose au final. j'arrête là, car l'explication pourrait devenir longue. Regardez coté politiques, des gens qui ont la faculté de parler de ce qu'ils connaissent pas, sans trop le montrer, tant qu'ils parlent à des gens qui ne connaissent pas, ou pas trop; donc ça va, tant que des ignares s'adressent à des ignares, et c'est comme cela que ça fonctionne. Raison pour laquelle on voit rarement des politiques débattre avec des experts; ils interviennent devant des journalistes, qui ont pour seul objectif de remplir leur colonnes et blablater, car personne sur le plateau ne connaît le fonds des choses et ne les comprend.
    Voila pourquoi la fille est malade; bon an mal an, ça marche, mais ça marche mal : )

  • PGAUTIER
    PGAUTIER     

    Cette brique "ONS" est essentielle dans l'Internet des Objets mais n'est, sur le long terme, qu'une technologie de transition.
    L'Internet des Objets sera en effet certainement divers et varié et saura s'affranchir de standards centralisés qui sont, à ce titre, décriés pour leur aspect hégémonique.
    Voir : www.i-o-t.org (billets concernant la gouvernance de l'Internet des Objets).

  • allezvvousfairefoutre
    allezvvousfairefoutre     

    franchement, vu le peu de domaines enregistrés en fr, et juste parce que notre organisme veut se gaver sur les prix (le plus cher en europe.., onn prefererait que cez gestionnaire soit à l'ANPE, histoire de liberer un peu le .fr ...
    pourquoi donc tout ce qui est officiel en France est si mauvais?? qui a nommé ces personnes ???????
    Arretez de considerer internet comme un marché commercial, sinon, vos .fr tomberont encore plus bas...

Votre réponse
Postez un commentaire