En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le LTE sonne le glas du Wimax mobile

Le LTE sonne le glas du Wimax mobile
 

Technologie star du salon Mobile World Congress de Barcelone, le Long Term Evolution est présenté par les équipementiers comme le successeur naturel de la 3G. Le Wimax mobile est relégué au second plan.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • flammes14
    flammes14     

    Le wimax mobile est moins nocif que la 3G actuel et le GSM. Je préfère avoir 1 milli ampère au sommet d'une église que d'avoir d'avoir 2 milli ampère dans la poche ! Campagne de dés intox pour le wimax mobile au passage. Le LTE ce n'est que pour faire gagner les principaux fournisseurs FAI qu'il y a à l'heure actuelle. Autrement dit une belle anti propagande mené contre le wimax mobile qui les empêche d'être tout puissants sur la mobilité. Plus il y a de nouvelles technologies dans la mobilité plus il y a de concurrence. Ce qu'ils ne veulent pas... Bref le rayonnement c'est une chose à ne pas prendre à la légère mais cela n'est pas un argument pour faire de l'anti propagande au wimax mobile! L'EDF ferait bien mieux d'être pris a parti , lui dans ce domaine de pollution par exemple?

  • flammes14
    flammes14     

    Le wimax une affaire pour chaque commune.
    Le wimax mobile remis sur les rails par le succès de la visiophonie et de son incroyable facilité d'utilisation, qui confirme au passage que le navigateur web s'impose de plus en plus comme le sésame unique pour toutes les applications. Une page web peu devenir plus qu'un numéro de téléphone. La prise en charge du réseau wimax au niveau des communes va au contraire faire exploser cette norme de télécommunication. On sait maintenant qu'il possible de faire passer de la voix et de la visiophonie en page web ce qui vient totalement contredire ce que vous dîtes. Les Umpc au prix de 150 euros pièce vont arriver sur le marcher pour cette utilisation en vu d'une connexion illimité ce que ne nous offre pas les acteurs (FAI) de maintenant ! La dématérialisation complète du réseau administratif bientôt en vue, alors pour les particuliers et les professionnels il en sera de même.

  • pixelb
    pixelb     

    Le WiMax va éloigner les abonnées de l'ADSL

    Le nombre d'abonnés WiMax risque de dépasser les 13 millions d'ici 2013.
    Le WiMax est en passe de devenir un "substitut attractif" au haut débit classique, d'après Juniper Research. La firme d'analystes prévoit que jusqu'à 12 % des abonnés en haut débit ADSL classique vont passer à des connexions WiMax dans les cinq prochaines années.
    WiMax est tout à fait adapté à un déploiement rapide dans les zones mal desservies et les pays en voie de développement, d'après le rapport. Une analyse par pays a démontré que l'Extrême Orient sera en tête de liste, avec l'inscription de plus d'un cinquième des 47 millions d'abonnés prévus pour 2013.
    "Le WiMax se présentera comme une offre très intéressante dans les secteurs dépourvus de réseau câblé, et où les débits en ADSL ne sont pas optimaux", déclare Howard Wilcox, analyste à Juniper Recherche. "Le WiMax va résoudre le problème d'accès à la bande passante pour les utilisateurs situés aux limites de la couverture ADSL."
    Le rapport indique que la majorité des tests du WiMax 802.16e et des contrats de connexion sera établie après l'implémentation d'une connexion fixe haut débit, l'utilisation mobile se développant après la demande initiale de services fixes et portables.
    Juniper Research prévoit que le marché global annuel fixe WiMax va dépasser les 13 millions d'abonnés d'ici 2013. Les trois principales régions seront l'Extrême Orient, les Etats-Unis et l'Europe de l'Ouest, qui représenteront collectivement plus de 60 % des 20 milliards de dollars annuels relatifs au revenu du service WiMax.
    Toutefois, Wilcox a prévenu que les nouveaux opérateurs WiMax feront face à des défis marketing majeurs concernant l'identification de la marque et la différenciation du service.

    "De nombreux fournisseurs de services haut débit sont des entreprises connues déjà présentes et reconnues sur le marché", déclare-t-il. "Les opérateurs WiMax vont devoir identifier et faire la promotion de leurs arguments de vente, tout en évitant d'entrer sur le marché sur la seule base du prix."

  • precaution_zero
    precaution_zero     

    Allez on remet une couche d'ondes électromagnétiques. Business is business... Ta santé on s'en fout... C'est vrai que c'est important de mater les vidéos en hd sur son phone...

Votre réponse
Postez un commentaire