En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le nouvel Internet à construire est l'Internet des objets

Le nouvel Internet à construire est l'Internet des objets
 

La Conférence internationale, qui se tient les 6 et 7 octobre à Nice, fait le point sur l'Internet des objets, un nouveau réseau mondial qui bouleversera l'univers des TIC.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • Fozzy_fr
    Fozzy_fr     

    Il s'agit là d'une avancée technologique logique et inéluctable. Après la communication virtuelle entre humains, celle avec nos objets et outils du quotidien.

    Moi ce qui m'inquiète c'est de savoir que toutes ces communications de la vie courante, pré-allumer son chauffage avant de rentrer chez soit, le fameux frigo qui commande vos courses...etc etc pourront comme celle de l'internet traditionnelle, être utilisé par les FAI, les marques d'objet... pour alimenter les fichiers. Dans le même pour le tout sécuritaire les données seront également utilisés par les forces de l'ordre....
    moi ça me fait froid dans le dos

  • V1nce
    V1nce     

    +1

  • Lousonna
    Lousonna     

    En réaction au post de Soar, je souhaite juste relever que dans le contexte ou nanotechnologie est utilisé, il est parfaitement correct ! En effet, la petite taille de certains objets nécessitera une miniaturisation extrêmes de composants, donc du nano !

  • Gui le pralineux
    Gui le pralineux     

    Et n'importe quel pirate pourra controler ta climatisation,ton chauffe gaz, l'étincelle qui va avec... J'sens qu'ce projet ambitieux va bien foutre la merde s'il est mal pensé ou mal développé.

  • PGAUTIER
    PGAUTIER     

    Il est réducteur de limiter les questions de nommage, sur le fitur Internet des Objets à des considérations sur les adressages IP (V4/V6) ou les codifications EPC (electronic Product Code). Cet Internet sera varié, divers et hétérogène : pour que chacun puisse se l'approprier, il faudra qu'il soit capable de supporter tous les nommages possibles et immaginables, ceux d'EPCGlobal comme ceux de Madame Dupont.
    Quelques pistes de réflexion sur : http://www.i-o-t.org/post/La-gouvernance-de-l-Internet-des-objets.

    Cdt,
    P. GAUTIER

  • Rackhamleprogrès
    Rackhamleprogrès     

    c'est génial dans 10ans même les peluches pourront choper des virus et autres joyeusetés.....

  • plokijuh
    plokijuh     

    Lutter contre le chômage grâce aux nouvelles technologies n'est pas forcement facile en france. Ce sont les ingénieurs qui profiteront le plus massivement des débouchés et ils ne sont pas les plus à plaindre au niveau de l'emploi. Et construire des usines n'est pas dans la politique du moment. Il parait que le Français est trop chère et que le chinois est plus efficace.

  • Soar
    Soar     

    Et bien, après le "Web 2.0", on arrive à "l'internet des objets". Encore du langage de marketeur tout ça, la domotique existe depuis un certain temps. On remarque que vos intervenants ne comprennent que dalle ("nanotechnologie pour connecter des objets entre eux", OK LOL). Cela serait salutaire de mettre une balise pour préciser qu'ici ce n'est pas du langage informaticien qui est utilisé mais du langage bobo.

  • georgette2003
    georgette2003     

    que les neurones soient hyper actives c est le moment de creeR une ere nouvelle POUR LUTTER CONTRE LE CHOMAGE

Votre réponse
Postez un commentaire