En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les analystes voient déjà le début de la fin des tablettes

Bientôt la fin des tablettes?
 
Bientôt la fin des tablettes? - Bientôt la fin des tablettes?

Smartphones à grand écran et accessoires connectés vont grignoter de plus en plus le potentiel commercial des tablettes, estime le cabinet d'analyse IDC.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • tigrou2222
    tigrou2222     

    Ah... Ces analystes... J'ai un Galaxy note 2. belle machine mais finalement un peu grande pour le transport, Quoique pas si gênant au final, mais surtout encore trop petit, et en dessous de 7 pouces on bosse pas dans de bonnes conditions.
    Ils ne comptent pas non plus sur le fait qu'on peut avoir "besoin" ou plutôt envie d'une deuxième voire troisième tablette ? Perso j'ai ma principale et de qualité (iPad mini) et une autre très moyen en gamme mais qui marche pas mal (storex) qui sert pour les radios internet, les recettes de cuisine, dans la salle de bains, quand je bricole dans la cave... En plus ca permet d'avoir par exemple IOS et ANDROID. Et les prix baissent, beaucoup ne vont pas se priver.

  • Hansi68
    Hansi68     

    J'aime beaucoup les analystes, mais pour avoir vu un technicien "cracher" (au sens figuré) sur sa tablette 7 pouces utilisée en guise de téléphone et imposée par son employeur, je crois que ces braves marchands se font beaucoup d'illusions.

    Exit les tablettes lourdes et encombrantes : mon Peak tient dans ma poche avec ses 120g. Quand aux services, entre une mini tablette limitée style archos et un smartphone complet et fonctionnel à 200 euros, le choix est vite fait.

    Les fabricants essaient donc de transformer un objet fondamentalement inutile et inefficace (la tablette) en un autre bâtard immonde nommé phablet (mais d'où sortent ils des noms aussi débiles ?).

    Ils auraient mieux fait de continuer des netbooks dual core, bien plus polyvalents sous GNU/Linux - surtout ASUS qui avait de bons modèles.

    La baisse de vente des PC est peut être aussi le fruit de clients qui en ont marre.
    Alors que Mme Michu et surtout la jeune génération se tourne de plus en plus vers GNU/Linux, tous ces braves fabricants continuent de croire qu'ils pourront imposer un windows exécrable de force !

    Bonne chance à eux !

  • Kitzbuehl
    Kitzbuehl     

    La loi d'Amdahl, à la différence de la loi de Moore, est une courbe de Gauss limitée mathématiquement et non par la mécanique. Dés lors, ses performances maximales seront rapidement atteintes bien que surpassant tout ce que nous avons connu jusqu'à présent. La seule voie de progression connue à l'heure actuelle est la mise en réseau des composants matériels sur des serveurs en grappe ( Cloud ). Ce qu' AMD et nVidia mettent d'ores et déjà en production pour les applications cinématographiques. Le SaaS et le client léger ( Tablette , smartphone, ... ) mais aussi une mutation du client lourd ( PC ) en découlent logiquement. Du fait de l'immense potentiel, Apple, Google, Microsoft et l' Asie, veulent leur part du marché. De cette fragmentation résultant de leurs ecosystèmes incompatibles, le navigateur et la norme du W3C défendue depuis l'origine par l'open source devraient être à terme la seule passerelle. A partir de là, les langages du web, les technologies de virtualisation pour la mise en réseau haute performance et un minimum de bagage en sécurité seront à maîtriser. A ma connaissance, il n'existe aucun serveur web haute performance ( ou pas ) disposant d'une meilleure rentabilité en terme de gain que Linux.

  • ad.
    ad.     

    Un "ralentissement de la croissance" ? Ouh là, on n'est pas loin du krach.
    Les "analystes" ne savent plus quoi dire...

  • KrunchY
    KrunchY     

    Disons que pour l'instant, le marché est en pleine croissance et pas encore mature, donc saturé. Bien sur que les ventes vont baisser. Mais les tablettes vont avoir leur place.

  • KingKong75
    KingKong75     

    "Il n?empêche qu?à long terme, la tablette a du souci à se faire."

    A long terme, on meurt tous.
    A long terme, il y aura de nouveaux nés qui connaitront leurs moments de gloire.
    A long terme, ces derniers mourront à leurs tours.
    C'est caricatural, mais c'est presque cela qu'ils disent.

    Merci IDC pour vos prédictions.

Votre réponse
Postez un commentaire