En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les entreprises américaines ne vont pas se ruer sur Windows 7

Malgré la fin programmée du support de Windows XP, une enquête révèle que la migration vers Windows 7 n'est pas la préoccupation principale en matière informatique des entreprises outre-Atlantique. Seules 16 % d'entre elles y songent dans les douze prochains mois.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Popol2356897
    Popol2356897     

    Les entreprise s'essouflent peut être à suivre le rythme de sortie des nouveaux OS de Microsoft.
    L'opportunité d'une migration n'existe que dans le cas de nouvelles fonctionnalitées apportant un bénéfice réel à l'entreprise (gain de productivité, maitrise des couts,...).
    Dans le cas des nouveaux OS Windows cela est loin d'être évident. La politique de Microsoft constistant probablement plus à cesser le support d'anciens OS fiables pour pousser les clients à la migration qu'a proposer de réelles innovations et non des gadgets.
    A trop vouloir faire de dumping les éditeurs de logiciels propriétaires finiront par perdre une partie de leur clientèle au profit d'OS libres.

Votre réponse
Postez un commentaire