En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les entreprises évoquent un manque d'informaticiens

Les entreprises évoquent un manque d'informaticiens
 

Une majorité d'employeurs estiment qu'une pénurie de compétences en informatique les empêche de recruter dans ce secteur. Un constat que récuse le Munci, arguant que 26 000 informaticiens sont au chômage.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • MUNCI
    MUNCI     

    Le MUNCI vient de valider avec la DARES (Ministère du Travail) que le taux de chômage moyen dans nos professions de l?IT (Informatique-Télécoms) se situait au moins de décembre 2012 entre 7.8% (CAT. A) ET 9.8% (CAT. ABC) avec au total 57 000 demandeurs d'emploi dans nos métiers (base INSEE de 580 000 informaticiens) toutes qualifications confondues, ce qui remet largement en cause le mythe odieux de la « pénurie d'informaticiens » en France.
    Un mythe qui porte un réel préjudice moral aux chômeurs de nos professions dont le nombre était en réalité notoirement sous-évalué à ce jour.

    Communiqué du MUNCI : http://munci.org/IMG/doc/CP-MUNCI-26062013.doc

  • ad-inferna
    ad-inferna     

    Je n'arrive pas à agrandir la photo de la carte de France. Etes vous, vous aussi, en pénurie d'informaticien compétent ?

  • EXACTITUDEX
    EXACTITUDEX     

    CHEZ LES SSII LES LICENCIEMENTS SONT LES PLUS FORTES
    ET LES DÉMISSIONS EN PLEIN PROJET SONT TRÈS FRÉQUENTS

  • wooodline
    wooodline     

    Je confirme que le métier de 'informatique attire moins les jeunes !! même si ils sont tj branchés !!
    en tant que utilisateur oui , ça fait plaisir , mais en tant que informaticien , "il a fuit il tout compris !"

  • SIOPIX
    SIOPIX     

    Effectivement :
    la France ne manque pas d’ingénieur et technicien en TIC
    le manque provient de ce sfacteurs :

    1- les entreprises ( ssii ou client final ) cherchent très souvent des « moutons à cinq pattes » , fini l'époque de l'informaticien qui connait tout ( java , .net, smartphone , win , linux ...) ...noooo , maintenant avec la complexité des projets et leurs diversités l'informaticien SE SPECIALISE !!

    2- le salaire ne suit pas le type de mission ... , les informaticiens en france sont sous payés !!

    3-La qualité de vie chez les SSII et aussi chez d'autres entreprise qui ont leur propre DSI , trop de stress , esclavage masqué !

    4- problème de stabilité d'emploi !! un informaticien à 40 ans n'a pas la même valeur qu'un jeune ( raison d'économie de dépense)

  • Regis0906
    Regis0906     

    40 000 recrutements et 15% de turnover, c'est quand-même un peu contradictoire avec toute idée de "pénurie"... vous trouvez pas ?

    Si on avait peu de recrutements et peu de turnover, on pourrait penser qu'il y a pénurie, mais le marché du travail informatique est au contraire un marché extrêmement "fluide"... tout le contraire de la "pénurie" !

    Je crois surtout qu'il y a vraiment pénurie... de bon sens et d'honnêteté chez nos dirigeants.

  • visior64
    visior64     

    La pénurie en question, c'est des ingénieurs avec 3-5 ans d'expérience que l'on paie au smic, oui !! sinon, il y a plein d'informaticiens qui n'ont pas de boulot ! Mais voilà... Faut les payer correctement... Et ça...

  • MUNCI-08062012
    MUNCI-08062012     

    "Selon le président du Syntec (numérique), les chiffres du chômage ne reflètent pas tout à fait la réalité car "il serait bon, précise-t-il, de revoir le ROME de Pôle-emploi pour cartographier les métiers de l'informatique. Cela éviterait, par exemple, de compter comme informaticien un spécialiste de la maintenance des imprimantes (?)"

    Il semble que M. Guy Mamou-Mani ne soit pas au courant que la nomenclature ROME de Pôle emploi a été revue en 2009 : http://munci.org/De-nouveaux-codes-Rome-pour-les-metiers-IT-informatique-telecoms_art01564

    Or, depuis cette révision, les postes liées au hardware et à la maintenance informatique, tel que le "spécialiste de la maintenance des imprimante", ont justement disparus !!!

    Rappelons que M. Guy Mamou-Mani s'est chargé d'étudier les chiffres de l'emploi IT, avec un syndicaliste, au sein de l'Observatoire national du numérique?

    A LIRE : http://munci.org/Presse-Les-entreprises-invoquent-un-manque-d-informaticiens

Votre réponse
Postez un commentaire