En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les grandes écoles veulent 10 000 ingénieurs diplômés de plus par an

Les grandes écoles veulent 10 000 ingénieurs diplômés de plus par an
 

[En bref] La Conférence des directeurs des écoles françaises d'ingénieurs (CDEFI) estime que le nombre de nouveaux ingénieurs est insuffisant. Selon elle, la France a besoin de passer, d'ici à 5 ans, de 30 000 à 40 000 diplômés par an.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • rapport syntec
    rapport syntec     

    Les syndicats disent qu'il en manque , le patronat dit le contraire.

    Qui croire ?

    Pourtant les heures supplémentaires et le surmenage sont de mises dans les STIC.
    Pour evoquer le côté légal de la question.

    Et il me semble que c'est valable dans tous les secteurs. La politique managériale n'est pas systématiquement à la douceur... et au bien-être des employés. Quel que soit le discours des Ressources Humaines.
    Et ce bien avant la crise que nous traversons depuis 5 ans.

  • MUNCI 25.05.2012
    MUNCI 25.05.2012     

    Pour le moment en tout cas, les volumes d'étudiants formés aux STIC sont suffisants pour combler les besoins réels du marché du travail :

    http://munci.org/La-France-forme-suffisamment-d-etudiants-aux-metiers-de-l-informatique

  • MUNCI 25.05.2012
    MUNCI 25.05.2012     

    Aucune étude ne démontre à ce jour le déficit d'ingénieurs en France par rapport aux besoins réels du marché.

    Quant à la projection à 5 ans...

    Par contre la progression des effectifs est spectaculaire :

    http://www.cdefi.fr/1283766702392/0/fiche___article/&RH=1254816827767
    "Les récentes statistiques publiées par la DEPP sur les effectifs de l'enseignement supérieur pour la période de 1990-1991 à 2009-2010, montrent que les effectifs des élèves-ingénieurs ont eu une progression spectaculaire durant ces derniers 20 ans passant de 57 653 en 1990-1991 à plus du double en 2009-2010 (121 987), soit une progression de 112%"

    http://www.cdefi.fr/servlet/com.univ.collaboratif.utils.LectureFichiergw?ID_FICHIER=15848
    "Les statistiques publiées par la DEPP1 en septembre 2011 montrent que le flux d'entrée, à savoir le nombre d'élèves inscrits pour la première fois dans une école d'ingénieurs, de l'année académique 2010-2011 a été de 39 284 étudiants, ce qui correspond à une progression de 5% par rapport à l'année académique 2009-2010 (37 405), soit une augmentation de 1 879 élèves-ingénieurs."

    Est-ce toujours insuffisant... ? Pourquoi et pour qui... ?

Votre réponse
Postez un commentaire