En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les huit travaux du Munci pour 2010

Les huit travaux du Munci pour 2010
 

Traquer les dérives de l'offshore, dresser la liste noire des SSII les moins attrayantes, suspendre l'immigration économique en temps de crise? L'association professionnelle repart au combat.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • skilipi
    skilipi     

    Je me suis renseigné sur la grille des classifications et minima salariaux conventionnels (Branche Syntec)
    http://s1.e-monsite.com/2009/03/05/8150888grille-des-classifications-et-minima-salariaux-de-la-branche-syntec-3-pdf.pdf
    et je pense que que vous avez raison du fait que la DDTEFP ne vérifiera que le respect des minima conventionnels mais ce qui est sur c'est que ca reste une procédure lourde pour obtenir un premier permis de travail.
    le rôle du munci est de défendre déjà les employés "étrangers ou pas" qui sont déjà dans les entreprises et leur faire savoir leur droit car y'en a qui l'ignorent au début de l'embauche mais finissent par se rendre compte du piège, en effet un salarié étranger paie ses impôts et loyer ici et non dans son pays d'origine , il subit le même niveau de vie que les autres vu qu'il vit lui seul ou avec sa famille en France donc je vois pas le rapport avec le niveau de vie de son pays d'origine !
    et pour de "pillage" des ressources humaines dans leurs pays , sachez que actuellement y'a plus des informaticiens qui rentrent chez eux que ceux qui rentrent en france sans aucune pression extérieur.et même le salaire dans le Maghreb a visiblement évolué , je sais pas pour la Tunisie mais au Maroc déjà faut pas espérer vivre correctement avec le smic d'ici dans une grande ville comme casa là ou y'a du travail !
    donc le choix des informaticiens d'intégrer les ssii en France n'est pas économique du tout car on peut vivre de la même qualité (rapport salaire/niv de vie) mais plutôt pour d'autres raisons que chacun définit de sa façon..!( expertise , culture...)
    essayons de parler de l'évolution de carrières des étrangers dans les ssii , parlons d'autre problématiques autre que matériel ( vu que le bénéfique matériel est quasi inexistant) ...en plus quelques étranger après certaines années de travail choisissent de rester en France , on leur colle toujours cette étiquette de l'autre ..qui dérange !!! peut être je connais pas bien munci pur juger trop mais je préfère voir des actions bien précises que des commentaires qui définit pas clairement sa cible et si y'a une crise actuelle on va s'allier étranger ou pas pour s'en sortir..!

  • skilipi
    skilipi     

    Je me suis renseigné sur la grille des classifications et minima salariaux conventionnels (Branche Syntec)
    http://s1.e-monsite.com/2009/03/05/8150888grille-des-classifications-et-minima-salariaux-de-la-branche-syntec-3-pdf.pdf
    et je pense que que vous avez raison du fait que la DDTEFP ne vérifiera que le respect des minima conventionnels mais ce qui est sur c'est que ca reste une procédure lourde pour obtenir un premier permis de travail.
    le rôle du munci est de défendre déjà les employés "étrangers ou pas" qui sont déjà dans les entreprises et leur faire savoir leur droit car y'en a qui l'ignorent au début de l'embauche mais finissent par se rendre compte du piège, en effet un salarié étranger paie ses impôts et loyer ici et non dans son pays d'origine , il subit le même niveau de vie que les autres vu qu'il vit lui seul ou avec sa famille en France donc je vois pas le rapport avec le niveau de vie de son pays d'origine !
    et pour de "pillage" des ressources humaines dans leurs pays , sachez que actuellement y'a plus des informaticiens qui rentrent chez eux que ceux qui rentrent en france sans aucune pression extérieur.et même le salaire dans le Maghreb a visiblement évolué , je sais pas pour la Tunisie mais au Maroc déjà faut pas espérer vivre correctement avec le smic d'ici dans une grande ville comme casa là ou y'a du travail !
    donc le choix des informaticiens d'intégrer les ssii en France n'est pas économique du tout car on peut vivre de la même qualité (rapport salaire/niv de vie) mais plutôt pour d'autres raisons que chacun définit de sa façon..!( expertise , culture...)
    essayons de parler de l'évolution de carrières des étrangers dans les ssii , parlons d'autre problématiques autre que matériel ( vu que le bénéfique matériel est quasi inexistant) ...en plus quelques étranger après certaines années de travail choisissent de rester en France , on leur colle toujours cette étiquette de l'autre ..qui dérange !!! peut être je connais pas bien munci pur juger trop mais je préfère voir des actions bien précises que des commentaires qui définit pas clairement sa cible et si y'a une crise actuelle on va s'allier étranger ou pas pour s'en sortir..!

  • expatUS
    expatUS     

    J'étais encore en France l'an passé, j'ai pu me rendre compte au fil des ans à quel point les métiers IT se sont "prolétarisés" dans ce pays avec l'affluence massive d'une main d'oeuvre étrangère.
    En somme l'informatique suit le chemin du BTP, du nettoyage ou encore de la mécanique (...etc) : des métiers où la main d'oeuvre étrangère (essentiellement africaine) est devenue onmi-présente.
    Attention, je n'ai pas dit que cela me posait problème personnellement, je pense simplement qu'il y a matière à s'interroger sur les raisons et les origines de cette montée en force des informaticiens étrangers (visible surtout chez les JD il est vrai) : dumping social ? conditions de travail au rabais ? dévalorisation du statut de cadre ?
    Ici aux USA, contrairement à ce qu'on pourrait croire de prime abord, il y a moins d'étrangers dans l'IT par rapport à ce que j'ai pu voir en France, et pourtant on est dans le pays du melting-pot ;-)

  • Fayçal33
    Fayçal33     

    "dès lors qu'il a conclu un contrat en relation avec sa formation, assorti d'une rémunération au moins égale à une fois et demie le SMIC ( 2.015.65 ? mensuel brut depuis le 1er janvier 2010) pour UN DÉBUTANT SORTI DE L'ÉCOLE)"

    => N'importe quoi !!!
    Là tu parles de la carte de séjour "salarié en mission" pour les salariés détachés intra-groupes, pas la carte de séjour "Salarié / travailleur temporaire".
    Or la seule condition de rémunération pour la 2eme carte (la plus répandue) est le respect des minima conventionnels... et, heu, est-ce que tu les connais ces minima dans la Branche Syntec ??? Heureusement que les prix du marché sont au dessus quand-même !
    De toute façon, réfléchis un peu : 1,5 fois le Smic... c'est LARGEMENT en dessous-des prix du marché, c'est bel et bien du DUMPING SOCIAL !!!
    Voir : http://fr.wikipedia.org/wiki/Carte_de_s%C3%A9jour_temporaire_en_France

    "si l'employeur ne respecte pas l'alignement du salaire avec celui du marché d'emploi, le dossier du candidat sera refusé par le département de travail avant même de pouvoir bosser dans l'entreprise d'accueil !"

    => Encore du grand n'importe quoi !!! Il n'existe absolument pas de "prix du marché" officiel concernant les salaires, la DDTEFP ne vérifiera que le respect des minima conventionnels, et encore c'est très rare dans la pratique... j'en sais qqchose.

    "je pense pas qu'un étranger accepte de travailler avce un salaire moins que les autres (...)"

    => LOL, tu rigoles ou quoi ??!
    Je le vois tous les jours çà, le niveau de vie reste bien supérieur ici qu'au maghreb ou en europe de l'est, soyons sérieux.
    munci a raison de parler de "pillage" des ressources humaines dans ces pays.
    Et puis c'est pas qu'une question de salaire, c'est aussi une question de flexibilité ou malléabilité si tu préfères : les mecs sont si contents de venir bosser en france qu'ils vont pas regarder le temps de travail (de façon plus générale ils connaissent rien au droit du travail, et pour cause...) et qu'ils n'auront pas la bougeotte comme les "autochtones".
    Eh oui, les informaticiens étrangers, c'est tout benef pour nos SSII !

    "au lieu que vous (munci) défendiez vos collègues de travail issu de l'autre bout du monde , vous vous dirigez vers les solutions les plus fermées et les plus stigmatisant es envers ceux qui sont entrain de construire avec vous la réussite de demain !"

    => skilipi, tu sais pas de quoi tu parles, alors arrêtes STP...
    Sache que je suis informaticien étranger (tunisien), et que je connais bien le Munci (j'en suis membre), j'ai pu constater qu'il y a toujours eu des informaticiens étrangers au Munci, que ca soit dans les réunions ou même dans leur CA (je l'ai vu à une AG). Ce n'est vraiment pas ce que tu crois à propos d'eux, alors ne les dénigre pas bettement stp parce qu'ils font du bon boulot avec très peu de moyens.
    Ensuite, même je suis moi-même d'origine étrangère, je reste lucide et objectif : je suis d'accord avec eux pour dire que l'immigration de travail n'est plus justifiée avec une telle crise et la hausse du chômage...

  • anti-simplistes
    anti-simplistes     

    A propos de "simplicité" (comprendre SIMPLISME, hum...) vous avez l'air bien placé lol !

    Relisez bien ce qui est dit dans l'article à propos des stats de pôle-emploi, personne ne dit qu'elles sont "fausses" !

    Par contre cette marge de sécurité dont vous parlez, c'est en effet ce qu'on appelle le "plein emploi"... ca ne vous convient pas peut-être ??
    A moins que vous soyez un patron de SSII (bien que j'en doute fortement...) qui préfère parler de "pénurie d'informaticiens" pour pouvoir faire venir en France une main d'oeuvre étrangère flexible et bon marché... ?

    Quant à votre diabolisation simpliste à 2 sous faisant référence à un horrible personnable politique, continuez donc à agiter le spectre du FN à chaque fois qu'on s'interroge légitimiment sur le bien-fondé de l'immigration (économique ou non)... bravo, vraiment vous avez tout compris, en cherchant à rendre le sujet TABOU comme vous le faite bêttement, vous continuerez à faire monter la xenophophie !!!
    Sans parler de l'image simpliste que vous donnez des informaticiens étrangers en France !!!

    Simplisme... vous avez dit simplisme ?

    (Signé : un informaticien ÉTRANGER membre du Munci)

  • skilipi
    skilipi     

    rectif : ( 2.015.65 € mensuel brut depuis le 1er janvier 2010) pour ceux qui ont une licnece et pas forcement en IT
    En IT même les étrangers exigent l'égalité de salaire , même en inde, chine mnt sont devenu exigeants !
    je pense pas qu'un étranger accepte de travailler avce un salaire moins que les autres alors qu'il vit dans le même pays et paient meme impôts et a même dépense que les autres !!et s'il le fait c que c sa première année en France , il se rendra compte que la vie n'est pas si rose avec un salaire de misère ! en tout cas y'a une loi qui protège ce dérive et qui est fortement applicable et qui protège tout le monde ! renseignez vous au ddte

  • le pen
    le pen     

    Les statistiques du pôle emploi ne sont pas vraiment fausses , le munci veut donner une grande marge de sécurité pour le marché d'emploi en IT pour ne pas subir l'angoisse de la crise , sauf que leur méthode est si simplicité et me rappelle celles de le PEN :-)

  • Davidssi
    Davidssi     

    Concernant les étrangers je vous invite à lire cet article
    Tidjane Thiam lauréat POLYTECHNIQUE promotion 1982
    Tidjane Thiam, né le 29 juillet 1962, est un chef d'entreprise franco-ivoirien, né à Abidjan. Actuel PDG de Prudential plc, principale compagnie d'assurance du Royaume-Uni.

    http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/03/02/un-franco-ivoirien-bouscule-l-assurance-mondiale_1313302_3234.html

    "Et si en s'expatriant pour Londres, en 2002, il avait voulu tout simplement fuir - mais au plus près -, comme pour la défier, cette France ingrate incapable de lui offrir un emploi à sa mesure ? Ce plafond de verre "parfaitement invisible mais ô combien réel", expliquerait cette relation complexe, forte et faite d'émotions multiples et contradictoires envers l'Hexagone. "La France à moi est une idée et les idées ne meurent jamais", écrit-il avec pudeur dans un ouvrage collectif publié en octobre 2009 par l'Institut Montaigne sur le thème "Qu'est-ce qu'être français ?". Et d'ajouter être "frustré de voir que l'Angleterre sait me donner aujourd'hui tout ce que la France n'a pas toujours voulu - ou tout simplement pas su me donner : opportunités et - ce qui est sans doute le don le plus précieux - indifférence à ma couleur".

    Aujourd'hui, la seule appartenance que Tidjane Thiam se reconnaît est celle de l'Asie, son nouveau royaume. On y cultive le goût du travail, de l'expansion et naturellement de l'assurance. Tout ce qui lui plaît.

  • skilipi
    skilipi     

    « La plupart d'entre eux sont rémunérés dans les fourchettes basses, parfois même aux minima salariaux. » FAUX et FAUX car pour qu'un étranger ( hors union européenne) puisse travailler en France , il faut qu'il passe par une procédure administrative lourde pour avoir son permis de travail ( qui dure presque 5 mois ! ( l suffit de voir le site du gouvernement " Toutefois, dès lors qu'il a conclu un contrat en relation avec sa formation, assorti d'une rémunération au moins égale à une fois et demie le SMIC ( 2.015.65 € mensuel brut depuis le 1er janvier 2010) pour UN DÉBUTANT SORTI DE L'ÉCOLE) , si l'emplyeur ne respecte pas l'alignement du salaire avec celui du marché d'emploi , le dossier du candidat sera refusé par le département de travail avant même de pouvoir bosser dans l'entreprise d'accueil ! les étrangers que vous voyez dans le forum sont comme les autres français soit ont subi le fait de la crise soit en recherche du premier emploi, seul blême pour ces derniers qu'une dure procédure leur attend si ils décroche une promesse d'embauche , un étranger doit toujours faire plus d'effort pour s'imposer et au lieu que vous (munci) défendiez vos collègues de travail issu de l'autre bout du monde , vous vous dirigez vers les solutions les plus fermées et les plus stigmatisant es envers ceux qui sont entrain de construire avec vous la réussite de demain ! bravo la gestion du projet , bravo l'esprit d'ingénierie ...!!

  • anti-ssi-a-donf
    anti-ssi-a-donf     

    Tout mon respect et mon admiration au munci !
    Heureusement que cette asso existe (même si son pouvoir est limité hélas) quand on voit l'inertie totale des syndicats de SSII (et de la branche syntec en général) pour défendre nos professions face à des problèmes de plus en plus nombreux...

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire