En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les obstacles à la 3G sont plutôt d'ordre budgétaire

Les constructeurs, Ericsson en tête, ne veulent pas entendre parler de retards liés à des problèmes techniques. Si la 3G ne démarre que très lentement, c'est plutôt à cause du niveau d'endettement des opérateurs européens qui ne sont pas pressés pour lancer leurs services ad hoc.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire