En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les pirates monnaient l’infection des Mac

Mis à jour le
Les pirates monnaient l’infection des Mac
 

Les réseaux mafieux rémunèrent 43 cents l'infection d'un Mac. La menace d'un piratage pèse d'autant plus sur les machines d'Apple qu'elles disposent de peu de défenses contre les virus.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • Melaure
    Melaure     

    Je trouve qu'on parle beaucoup de virus dans cet article, alors qu'il ne s'agit que de chevaux de Troie. Je trouve dommage qu'un journaliste "technique" ne sache pas faire la différence ...

    Les utilisateurs de Mac ne sont plus à l'abri des virus, c'est FAUX !

    En ce qui concerne l'installation des logiciels, il est clair que seul l'utilisateur est responsable de ce qu'il fait. Un cheval de Troie ne s'installe pas tout seul. Rien à voir avec les virus qui eux sont absent du Mac, mais que beaucoup voudraient voir pour nous faire acheter des logiciels de sécurité.

    La meilleure protection c'est de ne pas installer n'importe et de ne pas donner les droits administrateur à n'importe qui !

    Contre les chevaux de Troie pas besoin d'anti-virus, juste un peu de jugeote.

    Le jour ou il y aura vraiment des virus, on changera de position et je suis sur qu'on sera vite informé. En attendant c'est surtout mettre la pression sur les consommateurs et le rôle du journaliste n'est peut-être pas innocent (publicité ?)

  • Lanza
    Lanza     

    Le problème, c'est que les utilisateurs Mac n'ont pas l'habitude d'installer des trucs pour visionner des contenus. La proposition d'installer un plugin à la consultation, made in redmond, on sait pas c'est quoi.

    Personnellement, si j'ai une proposition du type, je la refuse.

    Je suis curieux de voir si ça va prendre. J'y crois moyen.

  • abcpc10
    abcpc10     

    Avoir un ordinateur sans antivirus et ne pas attraper de virus... un rêve.
    A ceux ci dessus qui se vantent d'être dans ce cas, je rappelle qu'un virus ne se signale pas forcement par un gros affichage en rouge disant "je suis un virus, je suis sur votre machine, vous êtes foutus"
    La plupart des virus sont discrets et font leur boulot sans se faire connaître et sans rien détruire.
    Et au bout d'un moment, on s'aperçoit que son ordinateur ralentit, que des informations persos sont utilisées ailleurs, qu'un programme s'est installé sans notre intervention, etc..
    Alors, vous pouvez dire"je vais sur internet sans antivirus" mais dans ce cas, vous ne pouvez pas dire "j'ai un ordinateur sans virus"

  • Nacyl
    Nacyl     

    Oui il existe des virus sous Mac OS (et depuis la version 6, comme quoi ce n'est pas nouveau !).
    Même si la plateforme d'Apple est moins présente que les machines sous windows, elles constituent une cible potentielle.
    Comme en épidémiologie humaine, le facteur aggravant c'est la promiscuité et avec le Net nous sommes servis.
    De nos jours, prétendre qu'on peut se passer d'anti-virus me semble être une contre vérité surtout si on considère les méthodes mises en place pour induire le surfeur en erreur.
    Pour ce qui est de Mac OS X (y compris Snow Leopard) il existe des produits qui permettent de se protéger, il n'en reste pas moins que la première règle reste de ne pas faire n'importe quoi avec sa machine et, à plus forte raison, sur le Net

  • trop simple
    trop simple     

    Non, si votre windows est enregistré et que les mises à jour automatiques sont faites, un pc windows ne s'infecte pas "tout seul".
    Mon windows est officiel, j'ai un antivirus gratuit (antivir) et un comportement attentif, mon windows XP n'a jamais eu de virus depuis 7 ans.

    Bien sur, windows étant très souvent piraté et donc non mis à jour, les gens se plaignent que leur windows soit attaqué...
    Bah oui essayez de mettre un mac os ou même un linux sans ses patches (et il y en a, et beaucoup) sur internet, vous aurez la même chose.
    On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beure

  • Angakok
    Angakok     

    CamXav ne se contente pas de scanner les mail, il recherche également des virus sur le filesystem si on l'a configuré pour le faire ...

    Après effectivement, la base de signature est communautaire et donc on aura pas forcément la réactivité qu'on pourrait avoir avec un editeur de solutions payantes, mais ca reste quand même une bonne défense ... hormis pour snow léopard.

  • DarkVenoM
    DarkVenoM     

    Etre attentif ne suffit pas, sous windows, il suffit de connecter un pc sans antivirus sur internet pendant quelques minutes (sans rien faire) pour qu'il ramasse une dizaine de cochonneries.

    Mais attendez, vous voulez dire qu'il y a des virus sur mac os x ? Mais attendez, mac os x , c'est un Unix, c'est bien connu, les virus n'existent pas sur les Unix... Tout un pan de ma conception de l'informatique s'écroule...

  • LeKiz
    LeKiz     

    Avant j'étais sur windows, maintenant je suis sur Mac, j'utilise des ordinateurs depuis plus de dix ans, j'ai jamais eu d'antivirus et j'ai jamais attrapé de virus, il suffit de rester attentif et de ne pas faire n'importe quoi avec ses machines.

  • LAuteurDeLArticle
    LAuteurDeLArticle     

    sont consultables ici :
    http://lurker.clamav.net/search/20380101.000000.00000000@ml:clamav-virusdb,mac.en.html

  • LAuteurDeLArticle
    LAuteurDeLArticle     

    ClamXav n'est qu'une version Mac du programme Open Source ClamAV, lequel sert principalement à détecter des virus Windows sur les serveurs d'e-mails Linux. Sur Mac, il empêche de transférer un e-mail infecté par un virus Windows (inopérant sur Mac) à un utilisateur Windows.
    Sa base de données contient tout de même les signatures des 11 variantes connues de code malicieux sur Mac... au cas où on les recevrait par e-mail (détection automatique).
    En revanche, il n'y a aucune protection contre l'accès aux fichiers critiques cités dans l'article.

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire