En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les salaires 2012-2013 de l’informatique

Les salaires 2012-2013 de l’informatique
 

Avec la reprise des investissements, le marché de l'emploi dans l'informatique s'anime à nouveau, avec à la clé une augmentation sensible des salaires.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • wydieq
    wydieq     

    Merci pour le partage!
    2G TF carte fournie gratuitement 0 eur
    http://www.lenteen.fr/accessoires/micro-sd-2g.html

  • raymond34
    raymond34     

    Je suis tout à fait d'accord avec toi Abadonhell, il y a de l'abus dans la retranscription des salaires, et à mon avis seul la partie visible de l'iceberg est décrite. Qu'entends-je par partie visible de l'iceberg ? Et bien simplement le fait, que ceux qui ont droit à ce genre de salaires exorbitants et incohérents avec la masse sont ceux qui flirtent avec ceux qui gèrent les lignes budgétaires et sont de connivence avec les ingénieurs d'affaire en SSII.

  • abadonhell
    abadonhell     

    En lisant ce message, je ne dirai qu'une seule chose : "Wake up Neo".
    Je ne sais pas quelles ont été les critères liés à cette étude, mais pour ma part, je la trouve fortement éloignée de la réalité du marché.
    Je me permet de prendre mon cas, qui ne dois pas être isolé, pour exemple.

    Certes, je ne suis pas jeune diplômé en 2012, mais j'ai déjà 3 ans d'expérience concrète en SSII. A l'embauche, je n'ai nullement été en mesure de négocier mon salaire (2009, la crise était déjà bien entamée), étant donné mon peu d'expérience (j'avais tout de même suivi deux cycles en alternance, DUT et Ecole d'Ingénieur).
    Je me suis donc retrouvé avec un salaire "de base" à 28K? brut annuel, en tant qu'ingénieur d'études.
    Par la suite, malgré des missions correctment menées chez le client, difficile de faire grimper les salaire. Votre hiérarchie vous trouve toujours un point négatif, ou alors, vous fixe des objectifs à l'année irréalisables : je me souviens parfaitement d'un critère "faire adhérer le client" à nos idées, alors que le cadre de la mission est clairement défini à l'avance et que le moule n'est pas déformable car contractuel.
    Au bout de 3 ans, je trouve un poste dans une autre entreprise, mais pas en SSII. Le salaire à l'embauche : parlons-en : dans mon cas, pas de négociation possible. On se base sur le dernier salaire perçu, et on tente de faire un geste, point final. Et même si on vient avec les compétences requises.
    Donc, pour ma part, je suis toujours loin de trouver ma place dans les tableaux résultant de l'étude...

  • raymond34
    raymond34     

    En tout cas, tout ce qui signe ce genre de salaires se font avoir !

    Ces salaires sont vraiment ridicules.

  • Tigzy
    Tigzy     

    = pas de travail
    Les devs sont pris à bac +5.
    Donc bon l'histoire (bidon) de dire que plus on fait d'études et moins on est bons est complètement à l'envers de la réalité du marché.

    Au passage, tu dis ça parce que tu n'as pas fait d'études c'est ça?

  • smooky57
    smooky57     

    Plus un développeur pousse les études et plus il perd le sens pratique des choses, le,meilleur des devs c'est celui qui est sur le terrain le plus tôt possible ...

  • placroix75
    placroix75     

    Pourquoi avoir pris l'étude du cabinet Page Personnel plutôt que l'étude EXPECTRA publiée la semaine dernière ?

    Cette dernière (qui est beaucoup plus exhaustive que celle de Page Personnel) ne va pas tout à fait dans le même sens :

    http://www.zdnet.fr/actualites/salaires-les-informaticiens-peuvent-tirer-un-trait-sur-une-augmentation-en-2012-39782530.htm

    "Selon la 10ème édition du baromètre Expectra, la hausse moyenne de salaire est de 0,6% (chez les informaticiens). C?est à peine plus que l?année précédente : +0,4%. Mais surtout, selon le baromètre, c?est « la plus faible hausse toutes filières confondues »."

  • kevfou
    kevfou     

    Cela est intéressant à savoir pour les jeunes qui sont actuellement en formation.
    Je suis en BAC +3 dvlp, je pousse jusqu'au bac+5, si vos données sont exactes cela est encourageant mais malheureusement est-ce vraiment la réalité sur le terrain pour les ptits jeunes qui arriveront sur le marché de l'emploi dans 2-3 ans....

Votre réponse
Postez un commentaire