En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les salaires de l'informatique offshore

Les salaires de l'informatique offshore
 

Dans les pays qui proposent des prestations d'externalisation IT, les niveaux de rémunération sont nettement moins élevés qu'en France. Voici, pays par pays, les grilles de salaires en vigueur.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Marcantoine2
    Marcantoine2     

    Si les salaires vietnamiens sont vraiment de 2000 € par mois au Vietnam, pourquoi ne trouvent on pas des SSII vietnamiennes qui vendent plus bas. Après recherches, le plus bas taux que proposent les SSII au vietnam est de 58€/ Jour (http://www.aggil.com/tarifs/regie-offshore.html) pour un ingénieur web designer ce qui ferait 12760€/an. Vu la concurrence dans les sociétés offshores, j'ai beaucoup de doute sur ce chiffre de 2000€ par an !

  • kaudil
    kaudil     

    c'est le CA des SSII indienne en offshore de 80 Milliard de USD www.nascom.org - il y a des bons et moins bon partout - c'est aussi ça la mondialisation ;-)

  • Eliott78
    Eliott78     

    l'employeur n'en à rien à faire du prix du loyer eu vietnam comparé à celui de la France, lui il voit : 2200 euros / an.

  • LeGoJac
    LeGoJac     

    Quand on voit le nombre d'erreurs de conception dans les applications métiers, on a tendance à se demander si le produit n'a pas été créé par des extraterrestres.
    En fait il semble que les produits soient le plus souvent développés par des débutants (moins coûteux...), avec des cahiers des charges succincts, et sans réel contrôle de conformité avec les métiers visés.
    Dans ces conditions l'offshore aurait du mal à faire plus décalé.

    L'avenir présente tous les aspects d'une homogénéisation des pratiques liée surtout à la mondialisation. Les mêmes produits sur toute la planète, les mêmes problématiques logistiques, investisseurs multiples, etc...

    Il est donc probable que les limites de l'offshore là aujourd'hui tout de suite ne représenteront rien demain voire même "demain matin".
    Autrefois jadis (à l'échelle de l'informatique) les développements ne se faisaient qu'en région parisienne ou presque. Ce serait considéré comme ridicule aujourd'hui.

    Et les SSII indiennes ne s'y trompent pas selon cet article.

  • Foon
    Foon     

    Il faudrait maintenant comparer ces revenus par rapport à quelque chose de concret, genre le prix d'un loyer dans ces différents pays ou le prix d'une biere ou le salaire d'autres métiers.

Votre réponse
Postez un commentaire