En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les salariés d'Altran Sud-Ouest multiplient les grèves alternatives

Les salariés d'Altran Sud-Ouest multiplient les grèves alternatives
 

Après la ' grève à la japonaise ', l'intersyndicale s'attelle à sensibiliser ses grands clients et les écoles d'ingénieurs.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • azerty412
    azerty412     

    Je ne comprends pas cet archarnement. Cela fait bientôt deux ans que je suis chez Altran. Très bon suivi par le manager, une augmentation annuelle très raisonnable voire à 2 chiffres.
    Les remboursements de frais couvrent la totalité des dépenses.

    Très bonne expérience pour un jeune diplômé!!

  • Altran Power
    Altran Power     

    Hello,

    Je suis completement d'accord avec toi! Mon Manager a toujours été à mon écoute (changement de projet, évolution, salaire...). Je suis vraiment fier d'être chez Altran. Mes collègues d'Alten ne peuvent pas dire la même chose... Tant qu'ils ne mettent pas leurs CV sur Monster, ils ne changeront pas de Projet... ;)

    Altran Power!

  • la verite
    la verite     

    Chez Altran à Toulouse depuis quelques années. J'étais sur Paris avant. Ma demande de mobilité a été écoutée. J'ai toujours été augmenté de plus de 3% chaque année...
    Je n'ai aucun collègue Altran autour de moi qui se sentent exploités!!! au contraire. Le Turn Over d'altran Sud Ouest en 2007 a baissé passant à 14% => quelle SSII peut en dire autant...

  • waiting for godot
    waiting for godot     

    "Cette farce doit cesser pour qu'un dialogue serein et loyal (hélas interrompu par les manoeuvres du CE) soit rétabli" .... donc les salariés qui réclament depuis 2 mois le dialogue n'ont rien compris ? Le dialogue c'était avant ? Quand la direction se contentait de dire nous ne souhaitons pas répondre à vos questions, point suivant ? Et si la direction refuse de recevoir les syndicats, c'est parce qu'elle est déjà trop occupée à dialoguer? C'est tellement plus facile de dialoguer tout seul... ou comment faire perdre leur sens aux mots

  • DTA
    DTA     

    "Vous êtes en train de perdre la confiance que l'entreprise avait investi en vous... " Quel beau discours!!!
    Parce que les employés peuvent avoir confiance dans LA DIRECTION?! Souvenez-vous de l'Altran du début des années 2000 et ses affaires!!! BRAVO ET COURAGE LES GREVISTES!

  • Altran-2008
    Altran-2008     

    Moi aussi je vous encourage à continuer votre grève car elle est légitime.
    Nous les consultants on a marre d'être traités comme des moins que rien. Pourquoi veut-on nous appeler "consultant" alors que l'on ne nous traite pas en tant que tel au sein même d'Altran ? Et les managers que managent ils ? rien du tout. Ce ne sont que des vulgaires commerciaux. Arrêtons de galvauder. Les entretiens de carrière c'est de la fumisterie. Tout ce qu'ils savent faire c'est trouver des arguments absurdes pour ne pas nous augmenter, et ces arguments peuvent même se contredire d'une année à l'autre : trop technique puis pas assez l'année suivante.
    Vous nous prenez vraiment pour des idiots et pas des "cadres autonomes et responsables". Tout ce qui compte c'est la marge, la considération humaine, l'estime et la reconnaissance c'est juste sur l'offre d'emploi mais ce n'est pas la réalité. Bien au contraire, dès qu'il y a une difficulté, on fait tout pour culpabiliser le consultant, le rendre responsable de la situation. Jamais un commercial ne défendra ouvertement son consultant, il aurait trop peu d'y perdre des plumes. Et comme il est proche de la direction c'est plus facile de faire croire à sa version et je sais de quoi je parle.
    Et la politique de frais qui est sans cesse remise en cause : pourquoi ? pour renflouer les caisses que des dirigeants mal intentionnés ont vidé. Et c'est encore les consultants qui vont payer !
    Si vous ne comprenez pas que tout ça ce sont des raisons réelles et pas imaginaires de mécontentement c'est que vous êtes un hypocrite et haut placé chez Altran et que vous faites partie de ceux qui sont mis en cause par cette grève.

  • Altran-2008
    Altran-2008     

    Moi aussi je vous encourage à continuer votre grève car elle est légitime.
    Nous les consultants on a marre d'être traités comme des moins que rien. Pourquoi veut-on nous appeler "consultant" alors que l'on ne nous traite pas en tant que tel au sein même d'Altran ? Et les managers que managent ils ? rien du tout. Ce ne sont que des vulgaires commerciaux. Arrêtons de galvauder. Les entretiens de carrière c'est de la fumisterie. Tout ce qu'ils savent faire c'est trouver des arguments absurdes pour ne pas nous augmenter, et ces arguments peuvent même se contredire d'une année à l'autre : trop technique puis pas assez l'année suivante.
    Vous nous prenez vraiment pour des idiots et pas des "cadres autonomes et responsables". Tout ce qui compte c'est la marge, la considération humaine, l'estime et la reconnaissance c'est juste sur l'offre d'emploi mais ce n'est pas la réalité. Bien au contraire, dès qu'il y a une difficulté, on fait tout pour culpabiliser le consultant, le rendre responsable de la situation. Jamais un commercial ne défendra ouvertement son consultant, il aurait trop peu d'y perdre des plumes. Et comme il est proche de la direction c'est plus facile de faire croire à sa version et je sais de quoi je parle.
    Et la politique de frais qui est sans cesse remise en cause : pourquoi ? pour renflouer les caisses que des dirigeants mal intentionnés ont vidé. Et c'est encore les consultants qui vont payer !
    Si vous ne comprenez pas que tout ça ce sont des raisons réelles et pas imaginaires de mécontentement c'est que vous êtes un hypocrite et haut placé chez Altran et que vous faites partie de ceux qui sont mis en cause par cette grève.

  • soyons_serieux
    soyons_serieux     

    La Direction Générale d'altran en "appelle à la responsabilité des salariés gréviste".
    Mais ces salariés sont responsables puisque :
    - ils ne font grève que deux heures par semaine
    - ils font leurs quotas d'heures (35h +/-10%)... ce qui embête la DG puisque on ne peut pas leur retirer du salaire du fait de la grève
    - ils ne font pas obstruction à leur travail : ils continuent leur mission
    - Il portent chez leurs client un brassard "ALTRAN en grève" sans autres signes plus obstentatoires de leur mécontentement

    ET c'est pour cela que les client et les observateurs trouvent ces grévistes bien sympathiques !

    Car leur objectifs n'est pas de bloquer mais d'informer le monde du travail du visage réel d'ALTRAN.

    Et ça c'est douloureux, car ALTRAN ne veut pas qu'on sache à quel point ALTRAN est déshumanisé : mépris des salariés, traitement inéquitable entre salariés et commerciaux,...

    ET si pour une fois, c'était les salariés qui en appelaient à la responsabilité de la DG : ne laissez pas pourrir une situation qui n'est plus tenable déjà depuis longtemps par les salariés.

    Mais bon, soyons sérieux : des commerciaux payés très chers ne vont pas partager leur butin.

    On comprend mieux le ton du message de Ralph2008.
    On comprends mieux son titre "Intoxication".
    Il crait surement une intoxication de ses revenus du fait de la grève.

    Messieurs les gréviste :
    - Bravo pour votre courage !
    - continuez !

  • titi_grosminet
    titi_grosminet     

    ALTRAN est une machine financière où les commerciaux utilisent toutes les ruses pour tondre la laines sur le dos des ingénieurs et des administratifs :
    - primes non versées ou versées des mois en retard
    - On force les ingénieurs à prendre des jours de congés quand ils sont en intercontrat
    - Les frais professionnels sont remboursés au lance pierre ...quand ils sont remboursés
    - Le paiement des jours de congés n'est pas à 100% : on dit aux salariés "c'est normal, c'est légal"
    - Les salariés au temps partiel 80% sont payés à 72% !!! Y'a que chez ALTRAN que c'est possible.
    - Les budgets versés au CE sont au raz des paquerettes
    - Les augmentations annuelles sont proches de 0 pour les ingénieurs et administratifs
    - La boite fait du chiffre mais les commerciaux sont seuls à partager le gateau.
    - Etc.

    Il n'y a pas de morale chez ALTRAN.
    L'argent est le nerf du busines.
    Les commerciaux pressent le citron (ingénieurs et administratifs) pour en extraire le plus de jus possible.

    Pas étonnant que le turn over soit si important : qui veut rester dans une boite ou l'exploitation de l'homme par l'homme n'a jamais eu autant de sens.

  • fondation altran 2008
    fondation altran 2008     

    Oui Ralph2008, tu as bien fait de nommer ton message ’’intoxication’’, il porte très bien son nom.
    Une poignée d’agitateurs n’arriverait pas à soulever quelques 500 ingénieurs bien sages et peu enclin à la lutte collective, surtout chez ALTRAN en 2008 où les salariés n’ont même pas les moyens de se connaître (que voulez-vous, il n’y a même pas d’annuaire…).
    Et ce que tu fais est bien de l’intoxication car j’ai vu exactement ce même message sur un autre forum, ça veut dire qu’en tant que Manager tu maîtrises le Copier-Coller, c’est déjà pas si mal…
    Mais continue à envoyer tes messages, à chaque fois il se trouve des salariés d’ALTRAN partout en Europe pour réagir et confirmer les propos des médias, leurs réponses permettent d’apporter du crédit au mouvement d'ALTRAN Sud Ouest.
    Et quand ce sont des ex-salariés virés pour refus de mission ou tout autre truc malsain du genre, c’est encore plus rigolo, ils ont enfin une tribune pour s’exprimer !!!
    ALTRAN paye aujourd’hui des années de sourde hypocrisie et de basses manoeuvres, contre l’intérêt même de ses ingénieurs à qui on impose tout et n’importe quoi comme conditions de travail, toujours avec le double langage policé du management sans scrupules…
    Pour ceux qui connaissent mal ALTRAN, voici donc quelques unes des réalités d’ALTRAN en 2008 :
    - Le turn over au niveau national est de l’ordre de 30% (1/3 des effectifs quitte la société chaque année) ;

    - De nombreux jeunes ingénieurs diplômés passent des entretiens d’embauche bidons, ils ne servent qu’à donner des informations commerciales (contacts des entreprises où ils ont effectué leur stage) ;

    - Le budget des œuvres sociales et culturelles du Comité d’Entreprise ALTRAN est 3 à 4 fois inférieur à la moyenne nationale ;

    - Actuellement des salariés se voient imposer des missions de plusieurs mois, voire plusieurs années parcourant jusqu’à 100Km par jour, sans aucun remboursement de frais kilométriques ;

    - Actuellement des salariés se voient supprimer leurs primes de participation aux bénéfices alors même que leur division régionale réalise des millions d’Euros de bénéfices, ceci est la conséquence d’une fusion des filiales intervenue fin 2006 et qui va à l’encontre des salariés et des avantages qu’ils possédaient dans leurs sociétés d’origine ;

    - Actuellement des salariés qui passent au 4/5ème se voient imposer de travailler plus que 80% d’un temps plein et sont payés moins que 80% de leur ancien salaire ;

    - ALTRAN et ses anciens dirigeants se sont vu infliger des millions d’Euros d’amendes par l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) pour manipulation de cours ;

    - ALTRAN a volontairement et illégalement désactivé une fonction de son logiciel de paye afin de ne pas payer les congés payés comme la loi l’impose ;

    - Des missions en déplacements sur de longues périodes en France ou à l’étranger (des fois plusieurs années par trimestres renouvelables) sont imposées à des ingénieurs;

    - De nombreux licenciements ont lieu chez ALTRAN pour ’’refus de mission’’, constituant une ’’faute grâve’’ (licenciement sans préavis ni indemnités), ce qui, allié à la mobilité, donne un moyen de pression démesuré sur les ingénieurs d’ALTRAN ;

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire