En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les syndicats chez But refusent le paiement sur tablette en magasin

Les syndicats chez But refusent le paiement sur tablette en magasin
 

Dans l’attente d’un accord avec les syndicats, But a dû retirer la fonction paiement de ses tablettes, déjà déployées dans ses magasins.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • Pierrot25000
    Pierrot25000     

    Mon pauvre Monsieur, votre réaction est navrante. Bien que vous criez haut et fort que vous êtes pour le progrès technologique, votre commentaire en est la preuve contraire. Il faut vivre avec son temps et si les technologies permettent à des salariés d'être beaucoup plus productif voire même de remplacer d'autres salariés, pourquoi aller contre?
    Bien sur certains postes se perdront comme les caissières mais l'entreprise aura besoin d'autres compétences : des informaticiens pour maintenir les applications, etc. C'est également l'occasion pour les caissières de revenir à une activité plus valorisante comme le conseil aux clients etc.
    Bien cordialement,

  • CGTBUT
    CGTBUT     

    Restez debout toute une journée avec votre tablette en main ou autour du cou par le biais d'une bandoulière sachant que la tablette fait à peu près 1 kg 5. Au bout de six mois, vous commencerez à sentir que tout n'est pas tout à fait comme avant. Ce qui semble banal dans une utilisation peu fréquentes, peu devenir préoccupant à long terme. Nous demandons simplement que des précautions soient prises,

  • CGTBUT
    CGTBUT     

    Petite rectification, l'application permettant le paiement est toujours active.Elle n'est simplement pas finalisée et en fonction dans l'immédiat.les tablettes sont donc toujours actives chez But mais l'acte d'encaissement via la tablette n'est pas appliqué par les vendeurs

  • CGTBUT
    CGTBUT     

    Une fois de plus nous constatons que les personnes jugent bien rapidement le mouvement syndical,
    La tablette en elle-même n'est pas le problème. Le syndicat CGT n'est pas contre le progrès technologique, Le vrai souci c'est l'impact qu'il a sur le travail des salariés et leur maintien dans l'emploi. La polyactivité a pour conséquence des suppressions d'emplois ou simplement l'arrêt des embauches.
    Vous pouvez croire ce que vous voulez, mais lorsque votre poste est supprimé parce que un logiciel permet à une personne de faire le travail de trois ou quatre, vous vous retrouvez sur la touche.
    Le progrès technique, oui mais pas à n'importe quel prix et pas n'importe comment.C'est le rôle des syndicat d'être attentif. En souhaitant que personne ne se retrouve au chômage à cause de l'arrivée d'Internet ou des réductions d'effectifs liés à une demande croissante de rentabilité d'un actionnaire.bon courage à tous ceux qui se croient à l'abri.

  • CGTBUT
    CGTBUT     

    Une fois de plus nous constatons que les personnes jugent bien rapidement le mouvement syndical,
    La tablette en elle-même n'est pas le problème. Le syndicat CGT n'est pas contre le progrès technologique, Le vrai souci c'est l'impact qu'il a sur le travail des salariés et leur maintien dans l'emploi. La polyactivité a pour conséquence des suppressions d'emplois ou simplement l'arrêt des embauches.
    Vous pouvez croire ce que vous voulez, mais lorsque votre poste est supprimé parce que un logiciel permet à une personne de faire le travail de trois ou quatre, vous vous retrouvez sur la touche.
    Le progrès technique, oui mais pas à n'importe quel prix et pas n'importe comment.C'est le rôle des syndicat d'être attentif. En souhaitant que personne ne se retrouve au chômage à cause de l'arrivée d'Internet ou des réductions d'effectifs liés à une demande croissante de rentabilité d'un actionnaire.bon courage à tous ceux qui se croient à l'abri.

  • DBL8
    DBL8     

    Katzf45 à tout à fait raison, dire que le port d'une tablette numérique « crée des trouble musculo-squelettique » est du délire !
    (CC : La CGT souligne, par ailleurs, le risque de trouble musculo-squelettiques (TMS) engendré par le port d?une tablette toute la journée.)
    Que les syndicats disent que le paiement n'entre pas dans les attributions d'un vendeur est exact, chacun son travail ou alors l'emploi n'est pas le même et la renumérotation doit suivre, il y a là une tentative de supprimer des emplois.
    Nous sommes en 2013, c'est en place depuis 2010, c'est maintenant que la CGT s'en rend compte ?
    Se syndicat sera toujours à la ramasse.
    J'étais syndiqué.

  • mimile1817
    mimile1817     

    pour avoir des commentaires de cet acabit, on voit bien que vous ne savez pas ce que c'est que de bosser pour gagner sa vie!
    rester toute la journée devant votre ordinateur payé par vos parents, ça doit être le plus gros boulot que vous savez faire.

  • Katzf45
    Katzf45     

    Décidément ces syndicats bolsheviks imbéciles ne perdent pas une occasion pour se rendre toujours plus odieux, comme quoi la bêtise et la mauvaise foi vont de pair... Ne savent-ils pas que le travail est rare en ce moment? Il est scandaleux que ces cliques soient grassement financées par l'argent public!

  • brongeor
    brongeor     

    Définitivement le Français d?indiqué n'aime pas le travail, toutes les excuses sont bonne.

Votre réponse
Postez un commentaire