En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les utilisateurs de réseaux sociaux sont peu prudents... un risque pour l'entreprise

Mis à jour le

Deux études démontrent que, si les risques du réseautage en ligne sont assez connus, ils ne sont cependant pas toujours pris en compte, en particulier dans l'entreprise.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Camarade!!!
    Camarade!!!     

    Tout dépend si le poste est soumis à un "devoir de réserve" comme c'est le cas pour les fonctionnaires.

    Pour une entreprise privée, je comprend que par moment les entreprises peuvent l'avoir mauvaise,
    Genre un ingénieur qui dirait (en affichant clairement son poste et son entreprise) "oué le nouveau produit X qu'on vient de sortir c'est de la m**** il est pas fiable et en plus on a délocalisé la production en chine, notre assembleur fait travailler des jeunes enfants de 8 ans 18h par jour!"

    Enfin vous imaginez le truc :p

  • dqr33
    dqr33     

    On ne sait pas l'origine de ces sondages, probablement les États Unis...

    La "culture d'entreprise" n'est pas vraiment la même chez eux que chez nous, ni la "sécurité de l'emploi" du reste.

    Se pose tout de même deux questions :

    - Peut-on tout dire sur l'entreprise qui nous emploie sur les "réseaux sociaux ?

    Bien évidemment non, vu le peu de discrétion de ces réseaux ! Et comme le dit [lectrice], une formation minimum s'impose.


    - Est-il normal d'aller sur des "réseaux sociaux", ou tout autre endroit sur Internet du reste, à titre privé pendant les heures de boulot ?

    Cela ne me dérange pas plus que ça si c'est comme parcourir le journal ou discuter un peu avec les collègues, mais cela commence à être critiquable quand on y passe trop de temps ! De toute façon, tout responsable informatique dans une entreprise a les moyens d'interdire de telles "navigations", et c'est ce que j'aurais fait...

  • lectrice
    lectrice     

    Mauvais comportement ? Ca peut tout aussi bien dire que l'employé passait ses journées sur des sites adultes.

    Les réseaux sociaux peuvent être d'un grand apport aux entreprises, ils doivent juste être bien utilisés. Les entreprises ont raison de laisser leurs employés les utiliser, mais une formation est vraiment nécessaire !

  • nidieunimaitre
    nidieunimaitre     

    On se croirait revenu au temps du servage !
    Du moment que ce n'est pas durant le temps de travail, je ne vois pas en vertu de quoi une entreprise aurait son mot à dire sur ce que font ou disent ses employés ?
    Que je sache la féodalité n'existe plus en France depuis longtemps, et intégrer une entreprise ce n'est pas entrer en religion ?
    A ce rythme là dans 5 ans il faudra demander l'autorisation à son patron pour aller pisser en se levant le matin et on pourra se faire virer car le menu de notre petit déjeuner ne conviendra pas au drh...
    Cette société devient réellement du grand n'importe quoi.

  • TiJean2910
    TiJean2910     

    Vous parlez de "mauvais comportements sur le web", pourriez-vous développer? S'agit-il de critiques négatives par rapport à l'entreprise? De téléchargement illégal? De consultation de sites racistes, pornos ou pirates?

Votre réponse
Postez un commentaire