En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les (vraies) raisons du départ de Sinofsky de Microsoft

Les (vraies) raisons du départ de Sinofsky de Microsoft
 

À la surprise générale, Microsoft a confirmé hier le départ de l’homme qui incarnait Windows 8 et le renouveau de l’entreprise. Un départ qui a suscité bien des spéculations sur la toile. Mais la vérité semble être ailleurs...

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • wydieq
    wydieq     

    quitter Microsoft est d'aider à faire un «espace» pour ses nouveaux remplacements.
    http://www.lenteen.fr/tabletteandroid/CUBE-U9GT5-rk3066-ips-retina-android-tablette-pc.html

  • marmaduc
    marmaduc     

    MDR en lisant cette phrase par rapport à son départ de la division Windows "l?occasion de réfléchir et regarder vers l?avenir", je me dis que ça pourrait sous-entendre que Windows n'est pas l'avenir, donc il se barre ;).

    :D

  • kikilinux
    kikilinux     

    Ira t'il chez apple ..... ??
    Pourquoi pas .... suite au départ de Scott Forstall !!

  • Hansi68
    Hansi68     

    Tant que la vente liée leur donnera un avantage monopolistique évident, ils peuvent bien foutre dehors tout leur personnel : ils arriveront de toute façon à placer leurs mauvais produits, surtout chez ces braves petits européens si sympathiques.

  • newphoenixmax
    newphoenixmax     

    Vraies raisons ? On devrais plutôt dire des spéculations supplémentaires !

  • MomoX75
    MomoX75     

    Merci pour cet éclairage. Votre actu et les multiples spéculations qu'on a pu lire un peu partout m'avaient laissé très perplexe.
    Au moins on comprend mieux la logique derrière cette décision. Reste à savoir si Microsoft y perd beaucoup ou pas. L'avenir nous le dira...

Votre réponse
Postez un commentaire