En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Levée de boucliers contre les centres d'appels dans les prisons

Levée de boucliers contre les centres d'appels dans les prisons
 

Syndicats et associations professionnelles s'opposent au projet de réinsertion du ministère de la Justice, qui devrait voir le jour en janvier.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • PyRk
    PyRk     

    Le survivance du travail quasi-forcé (jusqu'où le détenu a-t-il le choix quand tous les biens de nécessité courante sont payants ?) en France est un scandale déjà connu. Le travail s'effectue en dehors de tout droit du travail pour un salaire généralement à la pièce rapportant moins de la moitié d'un SMIC.

    Mais les propos du président de l'AFRC sont affligeants. Qu'un secteur reconnu pour la pression morale et le stress qu'il fait peser sur ses salariés se réclame d'un label de "responsabilité sociale" et de "bonne pratiques" prête à rire. On peut inventer toutes les chartes et tous les labels que l'on veut, personne n'est dupe.

  • en véritée...
    en véritée...     

    1/ En effet
    2/ Si on peut appeler ça un choix
    3/ le problême n'est pas le fait qu'il s'agisse de condamnés, le problême est qu'ils sont sous-payés (quand ils le sont). On rappellera que l'esclavage existe en France, et que ça se passe en prison. Salaires misérables, produits hors de prix imposés par des sociétés privées. Quand vous devrez bosser 2 heures pour vous payer un rouleau de PQ de mquvqise qualité, peut-être comprendrez-vous la nature du problême.
    4/ En effet

  • cdgg
    cdgg     

    1) l image de marque des centre d apple: C est c est de l humour! tout le monde sait que le personnel est traite comme de la m... dans les call centers

    2)les centre d appels sont en general delocalises. Donc le choix est entre un centre d appel en prison et un en afrique

    3) on peut pas se plaindre d avoir des detenus qui sont desocialises a la sortie et ne pas leur donner quelque chose a faire pendnant le incarceration. faut il reintroduire le cassage des cailloux?
    4) confidentialites des donnees: Sans etre particulierement parano, c est quand mem delicat de confier certaines donnees a des personnes dont la moralite est quand meme douteuse. Donner le numero de carte de credit a une personne condamne pour escroquerie est quand meme faire preuve de courage ou stupidite ?

  • billybad
    billybad     

    Décidément, tout devient possible!

Votre réponse
Postez un commentaire