En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Licenciée pour avoir envoyé trop d'e-mails personnels

Licenciée pour avoir envoyé trop d'e-mails personnels
 

Une jeune femme a été licenciée pour utilisation abusive de la messagerie d'entreprise. Le Conseil des prud'hommes donne raison à l'employeur. Elle fait appel.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

35 opinions
  • Leodicaps
    Leodicaps     

    êtes sûr qu'au sein de votre entreprise, tu n'envois pas plus de 4 mails par jour qui n'ont rien à voir avec tes tâches quotidiennes de l'entreprise

  • Leodicaps
    Leodicaps     

    je crois du moment où l'employeur n'a pas mis les moyens de restraindre le nombre d'envois d'e-mail par jour et qu'il n'existe pas de charte d'utilsation des ressources informatiques, le licenciment de la femme est abusif.

  • ahahaahah
    ahahaahah     

    Ah et pour Ouai Ouai ton patron y dirait quoi s'il savait que tu passais ton temps sur 01net à répondre au forum hors de temps de pause ? :p

    Enfin, mon avis si le licenciement se fait sans avertissement préalable c'est quand même "sec".

    Hein, quoi de plus "efficace" qu'un entretien entre 4 yeux dans lequel on nous dit que le coup de bâton va tomber ?

    Puis dans l'article on ne parle pas s'il y avait une charte informatique, si la personne concernée était au courant de ce que l'entreprise pouvait savoir sur ses envois d'e-mail (si je ne me trompe c'est le principe de loyauté de collecte de l'information ? On doit mettre au courant l'utilisateur de ce que l'entreprise peut savoir (puis souvent ça sert de dissuasion).

  • youplo1
    youplo1     

    L'employeur pouvait trouver d'autres sanctions, mais pas le licenciement de son employee d'autant plus son reglement interieur ne prevoit pas cet etat de fait.

  • Pierre 69
    Pierre 69     

    Il n'y a pas qu'en France, va aux US pour voir ou fais un tour au Royaume Unis.........

  • elise44
    elise44     

    Normal qu'on la licencie on est au travail on est pas là pour envoyer ses messages perso c'est honteux on est payé pour travailler et non pas pour s amuser .a bon entendeur salut


    le droit d envoyer des messages personnel

  • lemoselan57
    lemoselan57     

    je suis complètement daccord avec:Posté le 10/02/2009 09:30:45 par monasse.

    merci pour ce raisonnement .
    Amitiés

  • Pierre 69
    Pierre 69     

    Ca devient n'importe quoi. Quand nous allons au travail nous avons un salaire pour notre travail.Pour le perso au travail c'est l'Urgence familliale. Le reste NON, il faut arrêter d'être pendu au GSM, au MP3.........personne n'est obligé de travailler

  • Cdt_Couchetot
    Cdt_Couchetot     

    Und ein punkt Godwin für herr Larry Silberstein !
    Quand le populisme est au service de la démagogie...

  • Larry Silberstein
    Larry Silberstein     

    Quelle franchise, quel courrage, quel management plein de droiture. On en vient a regreter le bon temps : 1er avertissement (par ecrit, avec convocation et assistance d'un delegué syndical), 2eme avertissement, 3eme, puis la porte.

Lire la suite des opinions (35)

Votre réponse
Postez un commentaire