En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L'incontrôlable Web 2.0

L'incontrôlable Web 2.0
 

L'explosion du Web 2.0, qui offre aux internautes un contenu généré directement par des utilisateurs inconnus, représente une menace considérable pour l'entreprise...

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • Kymono
    Kymono     

    Enfin un expert qui a tout compris, hou la la punaise ! le web 2.0 est incontrôlable et donc...dangereux, évidemment. Et si c'était vrai ?. Alors que le chaos soit, car non d'un petit bonhomme,que cette vision de l'entreprise ou du monde(car il ne peut pas s'agir de connaissance) est aseptisé, que l'idée qu'on se fait des hommes y est aussi conséquente que celle que l'on peut se faire du plancton !. Un article a oublier

  • SecuInfo
    SecuInfo     

    > J'aurai envie de dire, tous les sites sociaux ne renferment pas des corsaires par milliers
    C'est vrai, mais il suffit d'une seule fuite... as-tu confiance en absolument tous tes concurrents pour être honnêtes et fair-play ?

    > vraie pub pour l'auteur qui utilise la peur de l'inconnu comme cheval de bataille.

    Partout dans le monde, on a bien élu des présidents comme ça.

  • SecuInfo
    SecuInfo     

    Absolument pas. Le principe de base est "la force d'une chaîne est celle de son maillon le plus faible".
    Tout le monde sait et dit qu'une solution parfaite mal utilisée est moins bonne qu'une solution passable mais bien utilisée.

    Il est donc tout à fait normal de s'inquiéter autant voire plus des usages à problèmes que des OSes, logiciels...

    D'ailleurs, le top de l'innovation sécu en ce moment n'est-il pas l'analyse automatique de comportement frauduleux ?

  • Gab le Globule
    Gab le Globule     

    Félicitation, l'incontrôlable épouvantail 2.0 à un visage.

    Tremblez entreprises, les experts sécurité vont vous faire transpirer cette année.

    Quand l'informatique se simplifie, on fait de la sécurité pour garder son emploi plutôt que d'embrasser la simplicité.

    Si les éditeurs d'anti-virus par exemple, arrêtaient de tester leurs expériences en live, on pourrait arrêter d'avoir à faire des updates tous les jours ;-)

    Le problème est dans la solution.

  • Frame
    Frame     

    Aussi clair et peu orienté que Tintin au Congo, c'est l'incontrôlable 2.0 :)Remarquez c'est bien ! On est dans la tendance étatique qui repose sur un monticule de conneries et d'imaginaires aussi navrants que ce qu'on disait sur le téléphone et l'éléctricité à l'époque.

  • fky-
    fky-     

    Quelles sont concrètement ces menaces? Je ne vois pas mes secrets industriels être divulgués sur Facebook ou Twitter. Et si un de mes employés m'y fait de la mauvaise pub, après tout je peux le voir (c'est d'ailleurs déontologiquement discutable).

    Techniquement, le web 2.0 ça reste du http, je ne vois pas où est le risque supplémentaire.

    Que peut-on mettre comme point positif en balance pour pouvoir décider de quoi faire?

  • corto44
    corto44     

    SI cet article pose de bonnes questions, le ton dramatisant sur l'usage innovants du web 2 me laisse pantois. Consultant dans le management des connaissances je regrette moi au contraire que les DSI sous pretexte de sécurité (qui devient l'alibi de l'inertie) managériale, brident les usages de type réseau social, bases de connaissances etc. Oui, à défaut de trouver les bons outils dans les intranet les salariés (o fortiori ceux de la génération Y) vont chercher ailleurs...Il est donc urgent de former les informaticiens aux usages innovants, aux technologies de la relation et de leur donner des notions de management pour qu'ils apportent une valeur ajoutée de conseil et qu'ils arretent de simplement brider ces usages au nom de la sécurité (ce qui créé en fait de l'insécurité...).
    Cordialement
    Corto

  • NPerpetuite
    NPerpetuite     

    Un article bien pauvre en réflexion : si, en tant qu'expert, c'est au domaine du renseignement industriel et de l'intelligence économique que Mme Ifrah réfère, les arguments manquent quelque peu d'ouverture sur le
    monde. J'aurai envie de dire, tous les sites sociaux ne renferment pas des corsaires par milliers, près à utiliser à l'encontre des entreprises tout renseignement publiépour leur voler des parts de marché... Seul point positif, la formation en entreprise aux nouveaux enjeux de l'économie numérique, et ses travers.
    De plus, une vraie pub pour l'auteur qui utilise la peur de l'inconnu comme cheval de bataille.
    Autant dire, lamentable de publier cela pour 01.net(cette dernière phrase, vous n'êtes pas obligé de la laisser sur le forum, si elle est hors propos :)

  • Phasmix
    Phasmix     

    ...c'est de "l'infion" en quelque sorte (ou "fion" pour faire bref).

  • toufik2.0
    toufik2.0     

    Confondre sécurité informatique et usages (de façon volontaire ou non) est une honte pour un "Avis d'expert"

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire