En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Microsoft ouvre enfin le format .PST d’Outlook

Mis à jour le
Microsoft ouvre enfin le format .PST d’Outlook
 

Les données des dossiers personnels Outlook seront facilement accessibles à n'importe quelle application. Mais les usages resteront limités.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Nacyl
    Nacyl     

    Ici, il n'est pas question des échanges client/serveur mais d'un format de stockage de données propriétaire.
    Il n'est donc pas question ni de MAPI, POP3, SMTP ou encore IMAP.
    L'ouverture du format de fichier .PST devrait permettre enfin à tout le monde de choisir ce qu'il veut utiliser (du moins au niveau personnel) comme client de messagerie ou agenda ou carnet d'adresse.
    En entreprise, cette "ouverture" devrait aussi permettre une plus grande liberté de choix (dont on sait qu'elle est plus souvent politique que technique mais ce n'est pas là non plus le propos).
    Du point de vue maintenance, on peut imaginer aussi de nouveaux outils pour ces fameux fichiers et qui soient au moins aussi performants que ceux proposés par M$.
    Pour le reste de ton analyse, M$ n'a jamais fait d'effort pour intégrer des standard puisqu'elle travaille à imposer les siens en verrouillant, au passage il est vrai, ses clients...

  • Savora
    Savora     

    Oui mais pas en MAPI, le protocole par défaut de Microsoft Exchange !

  • rickhos
    rickhos     

    Utiliser Thunderbird (ou autre client) pour se connecter sur un Exchange c'est possible avec Davmail:
    http://sourceforge.net/projects/davmail/

  • ADVITAM-ETERNAM
    ADVITAM-ETERNAM     

    Microsoft "libére" le format PST (pas le code) , c'est bien mais il y a aussi le protocole d'échange entre le serveur Exchange et le client Outlook qui n'est pas ou peu documenté et qui empêche toute évolution du poste de travail sans remettre en cause le serveur de messagerie de Microsoft ou vice-versa !
    Il a bien des tentatives de déchiffrage avec le projet http://openchange.org/ mais ils sont dépendants des modifications du protocole de Microsoft sans pré avis ! Inquiétant pour une solution d'entreprise.

    C'est pour ça que c'est difficile d'utiliser un poste de travail Linux sur un serveur Exchange.

    Le Référentiel Général d'Intéropérabilité (R.G.I.) ne s'y est pas trompé et impose SMTP et IMAP plutot que MAPI et c'est pour ça que nos administrations démontent les serveurs Microsoft au profit d'une solution normalisée (Postfix, OBM , ThunderBird etc ...)

    C'est vrai qu'Exchange peut faire du SMTP et IMAP aussi mais on perd toute la plus value fonctionnelle du produit à un coût exhorbitant

    Microsoft a raison de fermer ses protocoles si ça lui rapporte du pognon mais les entreprises et administrations ont raison de s'en débarrasser si c'est pour des produits avec des protocoles documentés et normalisés.

    Difficile de sécurisér un flux MAPI quand ont ne sais pas ce qu'il transporte !
    De même la synchro entre Outlook , Exchange et tous les teléphones portables du marché excepté ceux sous Microsoft CE reste pénible voir impossible. Il est tant de proposer des solutions efficaces , documentée et faciles à mettre en oeuvre.

  • Nacyl
    Nacyl     

    Bonne nouvelle pour tous ceux qui ont déjà perdu une bonne partie de leur chevelure en important/exportant des données depuis les fameux fichiers .pst de M$ (ou en cherchant à les réparer !).

    La finalité de ce fameux fichier c'est de pouvoir avoir en local sur sa machine (par opposition à l'avoir sur un serveur exchange) son calendrier, ses contacts, ses mails avec PJ.
    Il faut bien l'avouer, pour bosser avec un laptop, c'est plus simple, pas besoin de se torturer pour trouver une connexion vers un serveur avant de pouvoir faire quoi que ce soit.
    Il y a donc au moins 3 "types d'informations" dans un .pts, les contacts, les rdv et les mails (avec ou sans PJ).
    L'ouverture du format permet d'espérer qu'on puisse récupérer chaque type d'information directement depuis le fichier en non-plus depuis Outlook.
    Autre avantage, nous verrons peut-être des outils performants de récupération en cas de PST corrompus et ce serait une bonne chose !
    En effet, peu sont les utilisateurs qui se souviennent que la taille du fichier ne doit pas dépasser 2Gb et avec les PJ, c'est vite fait !
    Pour ce qui est de l'exploitation d'un même fichier depuis plusieurs application en même temps, les fichiers qui le permette sont, à ma connaissance, peu nombreux à moins de l'être en lecture seule ce qui, dans le cadre de l'article, n'est pas pertinent pour un anti-virus par exemple.
    Cependant, normalement, la détection se doit d'être faite avant que le fichier ne soit distribué à l'utilisateur.
    Donc, oui, c'est plein de promesses mais comme d'habitude, seul le temps nous dira si elles sont tenues.

  • tobolskwildnet@
    tobolskwildnet@     

    Il était temps!!! J'avoue utiliser avec grand plaisir beaucoup d'applications Microsoft, mais outlook n'était qu'une messagerie de secours. Maintenant s'ils ont pris le parti de s'ouvrir encore un peu plus, c'est tant mieux...
    A voir maintenant!

Votre réponse
Postez un commentaire