En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Microsoft veut bouter Google hors des écoles américaines

Mis à jour le
Microsoft veut bouter Google hors des écoles américaines
 

L’Etat du Massachusetts veut bannir des établissements scolaires publics l’usage de logiciels qui exploitent les données personnels à des fins commerciales.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • PCSystem
    PCSystem     

    Je trouve que Google propose de meilleurs outils pédagogiques pour les écoles, françaises et américaines. En plus d'être gratuit, Google Documents nous propose de sauvegardé nos données sur notre compte Google, nous évitant ainsi les longs chargements d'un fichier sur le serveur.
    Aussi d'un point de vue économique, car les solutions de Google sont gratuites, comparé au cher produit Office, dont les fonctionnalités complète ne serviront jamais. Google Documents est certes rudimentaires, mais beaucoup plus pratique pour la sauvegarde sur Internet et beaucoup moins onéreux, plus que gratuit.
    Encore une position dominante de Microsoft, mais ça va bientôt être fini, depuis que quelques écoles se soient mis à OpenOffice et à Linux !

  • Lennart
    Lennart     

    Aujourd'hui on sait que le lobbying de Google et Opera sont pour beaucoup dans la condamnation de Microsoft par Bruxelles pour ne pas avoir fait la promotion des navigateurs concurrents dans W7, nul doute que Microsoft sans oublier Apple doit déposer quelques peaux de bananes sous les pas de leurs concurrents.
    Ces prédateurs deviennent infectes, c'est à gerber.

  • tyranausor
    tyranausor     

    Microsoft veut bannir Google avec ses applications gratuites, mais il se faut se douter que Microsoft va s'en frotter les mains pour vendre ses produits payants! Sûr que quand c'est gratuit, il y a plus de pubs!

  • Kitzbuehl
    Kitzbuehl     

    d'où l'idée d'une CNIL mondiale car Microsoft n'est pas en reste avec ses clauses de confidentialités... comme les autres acteurs qui se jettent sur notre vie privée hors : twitter et linux. L'Europe y est déjà passé, harmonise son discours et traite actuellement avec les Etats-Unis.

  • anonymequantique
    anonymequantique     

    Si la loi passe,facebook aussi devrait être interdit des écoles américaines.

    Il ne faut pas oubler que microsoft est aussi actionnaire de facebook.

    Microsoft a peut être peur des chromebooks
    destinés aux écoles américaines.

Votre réponse
Postez un commentaire