En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Mono 2.0 : les applications .NET s'ouvrent à Linux

Mono 2.0 : les applications .NET s'ouvrent à Linux
 

Grâce à la version 2 de Mono, les applications .NET 2.0 ne s'exécutent plus seulement sur Windows, mais aussi sur Linux, Solaris, Unix et Mac OS.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Seb24_11
    Seb24_11     

    On ne porte pas un système qui n'était pas prévu pour l'être en si peu de temps. Il faudra surement encore 1 ou deux ans avant d'avoir un truc correct.

    Enfin comme d'hab avec microsoft il font en sorte que tout ce fasse a marche forcé et ne font pas d'efforts.

  • J'en ai rêvé mais mono ne l'a pas f
    J'en ai rêvé mais mono ne l'a pas f     

    Je sais très bien que les versions de mono ne suivent pas la même logique que la numérotation des Frameworks de Microsoft et ainsi je confirme ainsi les versions que j'ai pu énumérer.

    Ensuite les performance counter font partis de l'espace de nom "System.Diagnostics.PerformanceCounter" et non System.Windows.

    Cela permet la collecte d'informations sur la consommation mémoire, cpu, etc...

    De plus "System.IO.DriveInfo" n'est pas non plus correctement implémenter et provoque lui aussi un joli crash avec Mono.

  • V1nce
    V1nce     

    Le projet implémente d'abord ce qui est générique et portable vers Linux :
    code basique, puis IO, puis windows.forms, puis LINQ...

    Les frameworks Mono ne suivent pas la même numérotation que ceux de Microsoft.
    http://msdn.microsoft.com/fr-fr/architecture/cc512698.aspx

    Je ne sais pas ce que tu appelles "performance counter" mais si cela se situe dans System.Windows ou si cela fait appel à du p-invoke tu risques d'attendre longtemps.

    C'est un peu comme si tu essayais de porter un programme C Linux destiné à faire des liens symboliques. T'auras beau avoir un compilateur C sous Windows, le programme ne fonctionnera pas car Windows (enfin NTFS) est incapable de faire des liens symboliques (enfin si il peut mais avec des limitations faut que ce soit sur le même volume etc)

  • two maniac
    two maniac     

    C'est 01net qui va être content étant donné qu'ils sont les spécialistes du 2.0.

  • J'en ai rêvé mais mono ne l'a pas f
    J'en ai rêvé mais mono ne l'a pas f     

    J'ai essayer d'utiliser mon application (écrite pour le framework 2.0) avec mono 2.0 et là patatra...

    Tous les appels systèmes propres à Windows, tel que les accès au objets 'performance counter' ne fonctionnent pas !

    J'attendais beaucoup de cette release de Mono car mon application ne fonctionnait pas avec les versions antérieurs de Mono.

    Désolé mais pour moi la copie est à revoir et ce malgré que j'utilise un Framework étant soit disant supporté depuis pas mal de temps par Mono.

    Alors je sais on va me répondre que les exceptions existent.

    Mais une chose est certaine, le Framework de Microsoft est LUI ouvert et pourtant le résultat de la conversion du monde libre n'est pas au point.

    Comme quoi cette fois plus d'excuse !

    A bon entendeur ...

Votre réponse
Postez un commentaire