En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Monster.fr : « Les recruteurs français contrôlent les CV grâce au Web »

Les directions RH et les recruteurs français utilisent eux aussi les réseaux sociaux pour connaître les candidats, nous explique Bruno Brémond, le directeur général de Monster France.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Fox--2
    Fox--2     

    ou "Ma parole m'engage", en latin. Ce que l'on dit ouvertement sur la place publique (Internet, en l'occurence) est entendu par tous ... Là où votre mère avait raison, c'est que votre PC est potentiellement une porte ouverte à des tiers à votre insu. Avec les cookies, on peut analyser vos centres d'intérêt, par exemple (une simple connection à un site, et celui-ci enregistre votre système d'exploitation, votre browser, si vous êtes déjà venu, etc.) Avec d'autres sortes de programmes espions, on peut accéder à vos fichiers, voire même utiliser votre PC à votre insu (envoi de spam, serveur de fichiers piratés, la liste est longue). la frontière physique de votre vie privée, c'est votre clavier. Pour le reste, vous n'êtes sûr de rien ... L'antivirus Kaspersky est édité par un ancien du KGB, et Panda Antivirus serait une filiale de la Scientologie ... Vous avez dit confiance?

  • Fox--2
    Fox--2     

    C'est tout à fait normal qu'un recruteur se renseigne au maximum sur un CV qui a retenu son attention, et qu'il en vérifie l'exactitude. Il fait son travail de son mieux, et moi j'aime bien travailler avec de bons professionnels. Ca facilite bien des choses ...

  • kalisteboat
    kalisteboat     

    On le pressentait, on y est !
    La CNIL ne peut plus travailler efficacement désormais. La masse des informations numériques accessible est tellement gigantesque que les cas d'abus qu'elle décèle n'est que la partie émergée de l'Iceberg.
    Comment lui en vouloir ? Il y a foison de trucs et astuces pour utiliser des infos à l'insu de tout organe de contrôle.
    Ma mère me le disait déjà il y a 20 ans et je lui riait au nez ... Quelle visionnaire elle était et est toujours !

Votre réponse
Postez un commentaire