En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Open source : l'abondance du choix
 

A-t-on vraiment besoin de plusieurs suites bureautiques ? De plusieurs distributions Linux ? Qu'est-ce que la communauté open source a à gagner en multipliant les options ? La réponse tient en deux mots : concurrence et innovation.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

23 opinions
  • Grabeuh
    Grabeuh     

    En quoi ceci empèche la personne d'accéder au code source et d'en user librement ?

    Ce n'est pas parce qu'une politique d'entreprise empêche les modifications sur un poste que c'est à l'encontre du libre...

  • pierre leblanc
    pierre leblanc     

    OCS Inventory est à l'encontre du libre.

    Je m'explique : Il permet à un administrateur système de s'aperçevoir de toutes modification matériel et logiciel sur un pc d'un employé.

    Donc libre : Non !

  • jmphi
    jmphi     

    Le problème c'est que personne n'est d'accord sur la notion de « mieux »? Du coup impossible de prendre le meilleur de chaque distribution, mais c'est bien pour l'utilisateur qui a le courage de tester pour voir quelle est la différence et, enfin, retenir ce qu'il trouve de mieux. Un exemple tout bête : mes enfants ne savent pas tous lire, je ne leur mets ni Gnome, ni KDE ! Il leur faut plus simple.

    Après il y a aussi d'autres critères pour ceux qui se fichent des différences qu'il y a entre VLC, Totem, Mplayer, etc. Par exemple la durée du support, la possibilité d'assistance professionnelle, la possibilité de changer de version sans frais et sans réinstaller, le choix des logiciels pour utilisations non courante (PAO, DAO, MAO, CAO, etc.), etc.

    Le problème finalement c'est plutôt Mme Michu, qui ne s'intéresse pas aux aspects techniques c'est bien connu, et veut juste un truc qui marche et qui fait ce dont elle a besoin. Là la difficulté est plus qu'on ne lui propose pas un Linux pré-installé quand elle achète sa machine. Du coup il faudrait qu'elle ait à le choisir elle-même si tant est qu'elle puisse être au courant de l'existence de Linux? Vraisemblablement c'est plutôt son fils qui le lui installera sans lui expliquer qu'il y en a des centaines d'autres.

  • ricky2754
    ricky2754     

    Dans notre boite, nous avons introduit il y a une année le combo GLPI (Gestion Libre de Parc Informatique) et OCS Inventory NG (Open Computer and Software Inventory Next Generation). Pour faire le choix, nous nous sommes donnés du temps mais nous ne regrettons pas ce choix. Allez chercher un logiciel propriétaire avec ces fonctions (vous en trouverez certainement) mais qui soit aussi économique (c'est nécessaire par ces temps de vaches maigres) et surout qui réagisse aussi rapidement à vos remarques. J'ai déjà fait remonter un certain nombre de modifications qui ont toutes été intégrées. Ca, les logiciels propriétaires ne sont pas en mesure de vous l'offrir.

  • ilfautunpseudononutilise
    ilfautunpseudononutilise     

    Il faudrait vraiment que vous regardiez en détail les conditions d'utilisation de Mono et que vous regardiez l'historique de Microsoft pour vous rendre compte des vrais risques qui pèsent sur Mono.

    Mono est déjà très en retard sur les produits de MS, l'utiliser revient à faire allégeance aux technos de MS sans profiter des dernières innovations quand elles sont disponibles.

    Mono est une sorte de cheval de Troie dans le libre, faites attention quand la nuit sera tombée...

  • Winston bis
    Winston bis     

    Je suis d'accord avec Tristan Nitot mais à la lecture se son blog, il utilise un MBP et un Iphone ...l'archetype de la firm proprietaire.

    Je ne pense pas qu'il utilise une distribution Linux ( il n'en parle jamais en tout cas)
    Un peu paradoxal quand même.

  • Arcade007
    Arcade007     

    @Marcus Mac Fly

    La citation que tu rapporte a effectivement été dite par Tristan, mais dans le contexte de son blog!

    Rien ne l'oblige à être impartial sur son blog.
    Ici le contexte est différent et il écrit surement différemment.
    Attention je ne dit pas qu'il est impartial pour autant, mais il faut replacer la citation dans son contexte.

  • Greg Teppic
    Greg Teppic     

    Tout à fait d'accord avec Dominique D.

    De plus, je ne crois pas qu'il soit question de navigateurs ici, si ?!

    Et puis au moins T. Nitot annonce la couleur.
    Enfin, j'aimerais bien que cette citation soit replacée dans son contexte, car telle qu'elle elle m'étonne un peu et si on connait bien les opinions et fonctions de Tristan Nitot, il lui arrive de ne pas défendre que sa crèmerie...

    C'est un grand défenseur du logiciel libre, mais toujours mesuré, réfléchi et pédagogue. Pour ces raisons, sa tribune me semble tout à fait avoir sa place ici.

  • dedis
    dedis     

    Personnellement, j'utilise Debian pour mon serveur pour sa stabilité (j'aimerais passer à Gentoo), et Ubuntu sur mes ordis portables pour la simplicité et les versions récentes des logiciels. J'ai entre autre un eeePc, sur le quel j'ai installé FluxBox comme interface graphique pour la légèreté et la facilité d'emploi (plutôt que E17 qui est encore trop instable à mon goût), ainsi que Kashehakaze pour la navigation courante(un clone japonais de Firefox reposant sur Geko, super léger) et Dillo quand j'utilise le processeur à d'autres tâches en même temps(Dillo est un navigateur ultra-ultra-light). Si je n'ai pas besoin de protocoles exotiques (ftp, etc.), j'aime utiliser Thunar comme navigateur de fichier car il est vraiment très réactif et rapide ; mais quand j'ai besoin d'un menu contextuel complet ou d'une connexion ftp pour de petits transferts, c'est Nautilus que j'utilise. Pour les gros transfert ftp et les tâches d'administrations, rien de mieux que la ligne de commande. Pour moi, la console c'est avant tout uRxvt (la plus rapide, la plus légère, configurable à souhait); même si je comprends que la console gnome est plus simple pour les débutants (menu Fichier, edition, etc.). Enfin, pour écouter de la musique sur le serveur sans écran dans le salon, rien de mieux qu'un petit MPD; de même que sur le eeePC j'utilise ncmpc (ultra-light, interface graphique ascii dans une console...); et sur les ordis plus puissants, Amarok bien sûr !

    Je pourrais continuer comme ça en parlant des différents éditeurs pour le développement (de Vim que j'utilise quotidiennement via ssh, à eclipse...), ou encore des du graphisme (image magik pour les applis web ou Gimp pour la pré-prod...), du P2P etc. etc.

    Mais en résumé, la diversité des applications libres m'est utile quotidiennement; rechercher et trouver des logiciels nouveaux avec leurs petites particularités est un plaisir sans cesse renouvelé !

  • otodidakt-
    otodidakt-     

    "moi j'suis un din din dingue de linux et les mecs qui utilisent winfuck je leur souhaite la misère grâve, parceque moi je suis pour le libre et l'open source et mon super pote c'est tristan qui déchire tout !"

    Si tu peux voir tes paroles travestis par des gueux pour amuser des sots ...

Lire la suite des opinions (23)

Votre réponse
Postez un commentaire