En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Opération blindage pour l'adressage du Web

Mis à jour le
Opération blindage pour l'adressage du Web
 

VeriSign et l’Icann ont posé les fondements pour une généralisation du protocole DNSSEC, permettant de sécuriser les noms de domaine sur le Web. Sur les serveurs racine de l'Internet, le déploiement débutera d’ici à la fin de l’année.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Nacyl
    Nacyl     

    Le coup d'envoi est lancé pour la migration de 13 serveurs racine.
    Une question cependant ce pose et qui n'est pas mentionnée dans l'article.
    Une "nouveauté" de DNSSEC est de pouvoir gérer des paquets dont la taille est supérieure aux 512 octets retenue dans la précédente documentation du protocole DNS (RFC 1305) comme prévu dans la RFC 2671.

    Bonne idée pour chiffrer les transactions DNS de bout en bout pour autant que tous les équipements concernés soient mis à jour !
    Car certains vieux matériels (routeurs, firewalls, etc...) risquent, en ne gérant pas convenablement (voir pas du tout) les paquets DNS > 512 octets de priver les réseaux qui se trouvent derrière d'accès à internet...

  • jve$$
    jve$$     

    C'est bien pour Verisign, ça leur fait de la pub, mais en input direct, ça leur rapporte pas un rond. Ca doit être pour cela que DNSSEC n'a pas été implémenté avant :)

    Concernant les certificats Extended Validation, la par contre c'est du pur produit Verisign, et cher en plus !

Votre réponse
Postez un commentaire