En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Plus de 23 000 auto-entrepreneurs sur le secteur informatique

Plus de 23 000 auto-entrepreneurs sur le secteur informatique
 

En bref. Au premier trimestre 2010, le nombre d’auto-entrepreneurs actifs s’élevait à 433 000.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Un ex AE
    Un ex AE     

    Le paiement à 90 jours sont interdit depuis 2009

  • Un ex AE
    Un ex AE     

    Il ne faut pas oublié que ce statut limite le chiffre d'affaire annuel à 32000 euros. Et que le fait de dépassé peut être assez lourd de conséquence(Affiliation rétroactive de TVA et régime normal sur l'année). Pour un freelance à temps plein par exemple le statut n'est absolument pas adapté.

  • ADN59
    ADN59     

    Il faut réfléchir 2 fois avant de poster ce genre de commentaires. C'est assez désolant.

    L'intérêt du statut de l'auto-entrepreneurs est de pouvoir lancer une nouvelle activité à coté de celle que l'on a déjà; et surtout de tester cette nouvelle activité sans avoir des montagnes de paperasses et de payer des charges minimales qui s'élèvent au minimum à plusieurs milliers d'euros par an si on crée une société (EURL, SARL, ...). On ne paie qu'un montant proportionnel à ses recettes. 0 bénéfices (ou des pertes) = 0 charges à payer.

    Aussi ça veut dire que l'on peut avoir une activité qui ne soit pas à plein temps, mais juste un complément, quand on est salarié par exemple:
    * Un informaticien salarié en SSII, qui gagne en auto-entrepreneurs un complément de revenu par son site web qu'il a monté.
    * Un prof de l'éducation national, qui donne des cours de soutien.

    6300 ? par an en moyenne, ça ne me choque pas. Ca fait 500 euros par mois. C'est une moyenne globale pour tous les auto-entrepreneurs ("tous secteurs confondus", dixit l'article). Ce n'est pas uniquement pour les informaticiens ( 5.1% de la population des auto-entrepreneurs, dixit l'article ).

    Par contre il faudrait différencier ceux qui font ça à plein temps, de ceux qui font ça en complément d'un autre travail. Et donner une moyenne pour ces 2 catégories, et ensuite affiner par sous-groupes.

  • Gontran Bonheur
    Gontran Bonheur     

    6.300 € de CA annuel, ça laisse combien de résultat net mensuel, quand on a tout payé ? Et "ils" s'étonnent que, malgré tout leur matraquage, nous manquions un tantinet d'enthousiasme face à un avenir aussi rose ? On se f... de notre gueule.

  • z1er
    z1er     

    6300 € par an ! Il vaut mieux délocaliser en Inde, un développeur coute 6300 roupies/an.

  • Un client
    Un client     

    Avec toute cette concurrence, on va pouvoir casser les prix plus que jamais :) Et je ne parle pas des paiment à 90 jours, qui sont bon pour ma trésorerie!

Votre réponse
Postez un commentaire