En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Pourquoi les grosses SSII ont mieux tenu le choc en 2012 que les petites

Capgemini, Atos, Sopra, Steria et GFI affichent des croissances rassurantes malgré un marché en récession. Leur bilan dans l'Hexagone s'avère plus contrasté.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire