En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Quand un chasseur de tête tunisien communique sur les opportunités de travail dans les SSII françaises

Quand un chasseur de tête tunisien communique sur les opportunités de travail dans les SSII  françaises
 

Sur son site, Sintegra Consulting propose - de façon très décomplexée - à des informaticiens maghrébins de faciliter leur installation en France.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • itworker
    itworker     

    Les cinq cents offres d'emplois ont-elles été publiées ? De quel type sont les cinq cent cartes de séjour données par l?administration ? S?agit-il de cartes de séjour salarié et travailleur temporaire ou de cartes de séjour salarié détaché ? Cinquante neuf mille informaticiens sont inscrits à Pôle Emploi en France. Comment croire que parmi ces 59000 demandeurs d'emploi aucun ne connaisse java/j2ee ? Le gouvernement socialiste veut créer un surplus demain d'?uvre dans les services informatiques, pour faire taire les revendications des salariés français. François Hollande fait ce que Paul Hermelin lui dit de faire.

  • FrenchTIC
    FrenchTIC     

    Rien de tel pour me mettre en boule de bon matin.

    A mon avis, c'est pas qu'une question de salaires mais aussi de JEUNISME comme d'hab...

    Y'a presque 60 000 chômeurs en France dans l'informatique (y compris des ingénieurs, surtout + 40ans) et ce cabinet a réussi à placer plus de 500 ingénieurs du mahgreb dans nos SSII !!!

    EH M. VALLS, la France c'est pas l'Allemagne !!!
    Pour rappel, plus de 60% des français sont tout simplement CONTRE L'IMMIGRATION ECONOMIQUE en France selon les sondages.

  • MUNCI
    MUNCI     

    Nous suivons ce cabinet depuis un certain temps (cf. page FACEBOOK : https://www.facebook.com/Sintegra.consulting) et nous avons recueilli un certain nombre de témoignages de salariés tunisiens et marocains placés dans des SSII françaises qui démontrent le DUMPING SOCIAL fréquent assorti à ce genre de prestation : il s'agit très généralement d'ingénieurs ayant 2 à 5 ans d'expérience (la cible habituelle des SSII françaises) qui sont payés à des salaires d'ingénieurs français débutants (soit 35 à 40keur).
    Sur la base de ces témoignages (et des annonces que nous avons pu visualiser à l'occasion de certaines campagnes de recrutement), nous constatons que le DUMPING SOCIAL est d'en moyenne 20% par rapport au salaire des ingénieurs français.

Votre réponse
Postez un commentaire