En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Rachat de Sun par Oracle : pas si vite, dit l'UE

Rachat de Sun par Oracle : pas si vite, dit l'UE
 

La Commission européenne n'avalise pas la fusion Oracle-Sun et lance une enquête. La décision finale sera prise d'ici à quatre mois.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Air libre
    Air libre     

    Il ne faut pas non plus perdre de vue qu’Oracle et Sun commercialisent aussi des serveurs d’applications, le marché vient fortement de se rétrécir après l’achat de Bea par Oracle. Une raison de plus pour que l’UE bloquent ce rachat.

    A mon avis Sun doit rester indépendant. Les fonds de pensions et autres institutionnels, qui ont démontré plus d’une fois l’irrationalité de leurs choix d’investissement non pas à dicter la politique et à s’ingérer dans la gestion d’une boite comme Sun.

Votre réponse
Postez un commentaire