En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

SSII et éditeurs connaissent une forte hausse des défaillances d'entreprise

Mis à jour le
SSII et éditeurs connaissent une forte hausse des défaillances d'entreprise
 

Selon la société d'assurance-crédit Euler Hermes SFAC, les défaillances d'entreprise dans le secteur du logiciel et des services informatiques ont augmenté de 16 % sur un an.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • 10 ans de logiciels pour rien
    10 ans de logiciels pour rien     

    Dans le monde du logiciel des outils de développement ont assiste à un vrai désastre économique. D'abord les grands groupes ont fermé les robinet et ne prennent plus que des solutions gratuites et de l'autre côte l'open source leur fourni des outils. Même si l'open source fourni des outils imature et peut utilisable en projet, les entreprises les selectionnent car ils sont gratuit au détriment de la qualité. Nous assistons donc à une baisse général de la qualité du logiciel et des coûts. Le marché des outils de modélisations UML pesaient 600 M d'euro en 2002 et maintenant il reprensente pas plus de 50 M. Or ce marché nécéssite un investisseemnt lourd d'au moins 18 mois pour faire un outil entre de gamme et 36 mois pour avoir un outil vendable. Les coûts R&D sont d'au moins 5 M pour un vrai outil et il y a 100 vendeurs d'outils UML sur le marché. En regardant cela on se rend compte du problème et des perspectives inexistante de ce marché car à chaque faillite les outils deviennent open source. Bref de plus en plus d'open source n'ayant pas de communauté de développeur et n'étant plus maintenanu par personne existe et son selectionné par des groupes ne cherchant qu'a réduire les coûts.
    Voilà notre marché des outils de développement logiciel aujourd'hui !!

  • bobby2
    bobby2     

    Ce qui permet aux grands comptes de licencier tranquillement leurs informaticiens à coups de balai ou de coups de pied dans le cul, au lieu de respecter les procédures du droit du travail...

    C'est le but d'une SSII, de faire fusible en cas de difficultés économiques. Donc pas de quoi s'en étonner !

Votre réponse
Postez un commentaire