En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

SSII : l'usine à stress

SSII : l'usine à stress
 

Après la période faste des cinq premières années en SSII, l'angoisse de l'intercontrat monte pour les salariés. Une période où la machine à stress se met en route.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

16 opinions
  • Ingé 2000
    Ingé 2000     

    Je viens de jeter un coup d'oeil sur www.consulink.fr, ça a l'air pas mal, mais le site est en construction.
    Le concept a l'air bon, je vais en parler à mon manager, car ça fait plus de 3 mois que je suis en intercontrat!! x(

  • Consulink
    Consulink     

    CONSULINK, la nouvelle place de marché des services en ingénierie, va démarrer son activité commerciale le 14 septembre 2009.

    Paris, le 12 août 2009 - Le principe est simple et néanmoins innovant : CONSULINK est une place de marché sur internet où les sociétés de conseil technologique pourront échanger les CV des consultants qu'elles ont en intercontrats. Elles auront aussi l'opportunité de diffuser à leurs confrères leurs besoins urgents, et ce, tout en respectant la confidentialité de leurs clients.

    Dédiée aux acteurs du marché de la prestation intellectuelle en mécanique, électronique ou informatique, CONSULINK se positionne comme un partenaire incontournable des intervenants des secteurs industriels de l'énergie, de l'automobile, du ferroviaire, de l'aéronautique/spatial/défense, du médical, et des télécommunications.

    En période de crise, le nombre de consultants sans missions ou « intercontrats » augmente fortement et le nombre de besoins des grands comptes de l'industrie diminue.
    Le marché de l'emploi devient alors statique, bien que certains industriels continuent à avoir des demandes et peinent à recruter.

    CONSULINK permet d'apporter une solution nouvelle aux managers d'équipes de consultants en leur permettant de diffuser sur une plateforme spécialisée les CV de leurs ressources inoccupées. L'ensemble des échanges réalisés sur www.consulink.fr est réglementé et encadré par une charte acceptée par tous.


    Avantages pour les sociétés de conseil :

    - Un site spécialisé et destiné aux professionnels du secteur de la prestation intellectuelle dans l'industrie,
    - La possibilité de répondre à des besoins clients sortant du coeur de métier de la société, et sans engagement long terme auprès de l'intervenant,
    - Une solution excellente pour optimiser la rentabilité de missions court terme (3 à 6 mois), en faisant appel à une population d'ingénieurs habituée au fonctionnement du consulting,
    - Une seule transaction réalisée par l'intermédiaire de CONSULINK rembourse dès le premier mois de prestation une année d'abonnement au site internet.


    Avantages pour les indépendants ou freelance :

    - Un accès totalement gratuit et anonyme au site,
    - La possibilité d'ouvrir son réseau à de nouveaux secteurs industriels,
    - Pouvoir rester à l'écoute du marché et mieux préparer l'avenir,
    - Ne pas avoir à passer un nombre certain d'entretiens non ciblés.


    « Le ratio entre le nombre de CV diffusés et l'évolution de la quantité de besoins émis sur consulink.fr permettra d'émettre des statistiques sur la santé du secteur de l'industrie. Le domaine de la prestation intellectuelle étant révélateur de la tendance de l'économie », explique Charles-Henri Margnat, président de la société CONSULINK.


    Contact Presse : CONSULINK SAS
    Charles-Henri MARGNAT
    Président
    Tel : 01 41 92 50 08
    Port : 06 72 65 53 36
    cmargnat@consulink.fr
    http://www.consulink.fr

  • phlev
    phlev     

    Bonsoir,
    Dans un monde parfait il n'y a pas de concurrence !
    Mais dans le monde réel, l'individualisme "voulu», "souhaité" est un casse-pattes !
    Les règles sont fixées : la productivité, la marge , le gain « immédiat » ! Quel turn-over déjà ?!..
    J'ai compris la nécessité de s'épanouir dans son travail et par le service rendu à son client.
    J'ai créé il y a 3 ans mon activité de conseil libéral et bien que je gagne 3 fois moins je suis épanoui et j'apporte un réel plus à mes clients : ma sérénité et mon plaisir communicatif ! (la foi soulève les montagnes !)
    Le choix vous appartient, m'appartient.
    Le client quant à lui, verra son intérêt ce qui est bien normal; un jour imposera t il une moralité dans tout cela au prix de la pérennité du système ? Je le pense.
    Bien à vous.

  • OS man
    OS man     

    Bonsoir à tous,

    Ce n'est pas une blague, je cherche du boulot en SSII, techno web CGI (java, python), webservices Java et d'autres techno pourquoi pas.
    Préavis : 3 mois

  • kalliste06
    kalliste06     

    Perso les SSII m'ont permis de travailler depuis 20 ans sans connaître le chômage. Ce n'est peut-être pas l'eldorado par rapport à un poste en fixe mais ce sont celles qui recrutent le plus d'informaticiens. Et il ne faut pas croire que ton poste en fixe sera le paradis, il y aura autant de stress, seul le pb de l'interco disparaitra.

  • J-Paul.92
    J-Paul.92     

    ABRUTIT

  • Poloxxx752
    Poloxxx752     

    Messieurs dames les journalistes ne vous laissez pas manipuler par cette pseudo-association (ou plutôt par sa présidente...)

    Voici mon témoignage (publié sur d'autres forums de discussion) :

    ANIF : (Ex)adhérent TRES MECONTENT !!!

    . Aucune info depuis un long moment !!!
    Dernière Actualité (http://anif.fr/front_office/accueil/index.php?zc=14) : Janvier 2007 - Etude CAS/DARES sur l'emploi
    Dernier Article de presse (http://anif.fr/front_office/accueil/index.php?zc=15) : 30 mars 2007, Le Monde Informatique
    Dernier Communiqué de presse (http://anif.fr/front_office/accueil/index.php?zc=27) : 29 mars 2007
    Dernière Newsletter (http://anif.fr/front_office/accueil/index.php?zc=23) : janvier 2008

    Le but de l'Anif est soit-disant de faire des études utiles aux informaticiens, mais là-aussi la dernière date de février 2007 (http://anif.fr/front_office/accueil/index.php?zc=31 => 3ème étude : 1ère Grande Enquête Nationale sur le moral des Informaticiens) !!!

    De toute façon, il n'y a jamais eu d'études pertinentes en dehors de ce qu'on peut lire habituellement dans la presse (plagiat) !

    . Pas de convocation aux AG... dont je me demande même si elles ont lieu (ce qui, dans le cas contraire, est totalement illégal au regard de la loi 1901) : où va l'argent de l'Anif (sponsorisé par Microsoft) ???

    PAR CONTRE, un site toujours ouvert qui continue à récolter des adhésions et faire de FAUSSES PROMESSES !!!

    J'aurais du me méfier en voyant qu'il n'y a jamais eu personne sur leurs forums...

    Dans ces cas-là, il faut être HONNÊTE et FERMER le site !

    Pcq là c'est vraiment du FOUTAGE de GUEULE !!!

    Paul.

  • N°000985
    N°000985     

    Effectivement, la majorité des SSII sont des boucheries. Mais pas toutes... En générale, on distingue deux types de boite, celles qui privilégient la quantité et les autres qui visent la qualité. Bien souvent, la taille de la société influe sur ce comportement. Plus la société est grande moins la qualité est au rendez vous!!!

    D'autre part, ces grosses sociétés sont ni plus ni moins des tremplins pour les ingénieurs junior. Ils passent quelques années pour se faire un CV et partent ensuite voir ailleurs. Donc ce qui se plaignent de ce modèle sont ceux qui n'ont pas encore compris qu'il fallait aller voir ailleurs ;-))

  • ex_altran
    ex_altran     

    Je suis d accord sur l hypocrisie des clients qui savent tres bien a quoi s attendre en general (mais pas tous d apres experience perso)
    Quand aux inge, etant donne qu ils savent n avoir aucun avenir dans al societe, ils seraient bete de ne pas reclamer une plus grosse part de la facturation

    Par contre la ou je suis pas d accord, c est sur "une SSII qui fonctionne bien pratique 70% a 80% de régie pas plus de forfait sinon c'est juste une "chronique" d'une mort annoncée, tôt ou tard....."

    Non une societe bien geree est capable de faire du forfait. Mais pas un marchand de viande qui n a aucune gestion de competence. Faire du forfait est un autre metire que faire de la regie (et vendre de l inge a la journee). C est pour ca que les SSII ont du mal a passer de l un a l autre

    Dans d autre domaine, vous avez des societe d ingenierie qui sont parfaitement capable de faire des projets complexe au forfait (ex technip/geophysique dans le domaine petrolier). Par contre c est sur ils n ont pas des turn over de 30 % et ne traitent pas leur personnel comme du jetable

  • claud75
    claud75     

    au moins toi tu as compris sans hyprocrisie ni illusions débiles

Lire la suite des opinions (16)

Votre réponse
Postez un commentaire