En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Sun n’en peut plus d’attendre et supprime 3 000 postes

Sun n’en peut plus d’attendre et supprime 3 000 postes
 

Ça va mal pour Sun. Toutes les décisions sont au point mort en attendant l'aval de la Commission européenne pour la fusion avec Oracle. La société perdrait 100 millions de dollars par mois.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • otodid`kt
    otodid`kt     

    La commission européenne a raison de veiller. Par contre, Oracle et MySQL jouent dans des cours différentes à ce jour. Leurs concurrents se nomment SAP, SQLserver ou DB2. Donc Oracle-Sun est en situation de libre concurrence.

    Là où il faut veiller, entre base propriétaire et open source, est le transfert de technologies.

    La fusion entre spécialiste de SGBD propriétaire et fournisseur de solution open source et matériel ouvre d'autres champs d'applications pour un mastodonte sur le papier. La concurrence sera rude, et, espérons, loyale, mais surtout bénéfique aux clients et utilisateurs à terme.

  • philgva
    philgva     

    Il n'y a qu'à faire une recherche de java.exe sur son ordi ou son serveur pour comprendre les dégats...plein d'occurrences aucunes de la même version..javastrophique

  • DominiqueD.
    DominiqueD.     

    Sinon, bonjour les dégats, et la connaissance/le savoir-faire qui risquent de s'envoler

  • Traroth2
    Traroth2     

    Le fait que MySQL se retrouve entre les mains d'Oracle pose bel et bien un problème. Mais il faudrait trouver des solutions, et je n'ai pas l'impression qu'il y aitgrand-chose qui se passe...

  • Traroth2
    Traroth2     

    Ce qui serait bien, ça serait de parler de ce qu'on connait.

    Java est une technologie d'une grande qualité, largement utilisée des systèmes serveurs aux carte SIM en passant par les téléphones mobiles et les lecteurs Blu-Ray.
    Le langage Java n'est pas près de disparaitre, puisqu'il est aussi utilisé pour développer sur la plateforme Android. La JVM, toujours en avance de 10 ans sur le reste du monde informatique, supporte maintenant de nombreux autres langages, comme Groovy, Ruby, Python et maintenant Lisp (avec Clojure), est incontournable et ce n'est pas près de changer.

  • Chiffe-mole
    Chiffe-mole     

    J'utilise tous les jours des gros ".jar" et il ne sont pas plus ni moins reactifs ni gourmands que les ".exe" et quand bien même !
    Il y a seulement des bons et des mauvais developpeurs quelque soit la techno choisie.
    Les machines doublent leur puissance tous les deux ans mais 99% des logiciels ne sont pas ré-écrit pour autant alors si ta machine n'est pas adaptée à ce que tu essayes de faire, tu ne fera pas mieux avec autre techno (sauf si l'éditeur du logiciel est vraiment mauvais)

  • JeanTille
    JeanTille     

    la commission europenne fait chier. À vouloir mettre leur nez partout, il détruisent le business. Apres Microsoft, Intel, c'est Oracle qui va prendre un batons dans le cul, pardon dans les roues avec tjrs le meme argument de merde : "antitrust"

  • DansonLaJava
    DansonLaJava     

    Sun c'était bien jusqu'à ce qu'ils mettent toutes leur force dans Java. Si ce bousin couteux en cpu et ram pouvait disparaitre avec eux, ce serait bien.

Votre réponse
Postez un commentaire