En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Supinfo à la conquête du monde

Supinfo à la conquête du monde
 

L'Ecole supérieure d'informatique poursuit son développement à l'international, avec l'ouverture de sept nouveaux établissements, notamment au Maroc.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Mr alain
    Mr alain     

    bonjour, en tant que responsable d'entreprise, je ne peux malheureusement que constater la baisse de la qualité pédagogique de SUPINFO. de plus, les profs sont régulièrement en grève faute de paiement des salaires. bref, cette école est honteuse !!!

  • Mr Truth
    Mr Truth     

    Supinfo, la Mac do des écoles en informatique pour les connaisseurs, aurait-elle réussi, après les enquêtes d'opinion téléguidées (voir la méthodologie et le matraquage télévisuel, leur lien éventuel!) dont les résultats frisent le gag (Supinfo y est devant Supélec!), après les espaces plubicitaires achetés à prix d'or sur TF1 et qui trompent sans vergogne les français moyens (Supinfo n'a pas le droit de délivrer le diplôme d'ingénieur, elle forme des jeunes à des certifications : mais le ministère ne réagit pas... Pauvres étudiants qui espèrent obtenir de jolis postes!), Supinfo aurait-elle réussi à berner également des sites d'information de référence ?

    En effet, 01net. en dresse ici un portrait pour le moins douteux, qui ressemble plus à un publicité qu'à un article digne de ce nom. Le journaliste a-t-il mené l'enquête ? Sait-il ce qui se passe réellement dans ces soi-disant écoles ? Drôle de complicité...

  • Etudiant23
    Etudiant23     

    Bravo à Supinfo qui montre la voie aux écoles souffrant de lourdeurs archaiques et pénalisant l'innovation et le dynamisque. Je suis stupéfait du rayonnement de Supinfo au sein des entreprises!

Votre réponse
Postez un commentaire