En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Supinfo donne des cours sur iTunes

Supinfo donne des cours sur iTunes
 

Après Stanford, Yale et le MIT, c'est au tour de l'école d'ingénieurs Supinfo de publier ses cours gratuitement sur iTunes U, la rubrique réservée aux universités sur le portail d'Apple.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

14 opinions
  • St Nicolas2
    St Nicolas2     

    ça rend service et c utile :-))

  • Corttttttt
    Corttttttt     

    Les "vrais ingénieurs" les voilà les vrais "prétentieux". En dehors de ces termes, soit disant "protégés" en France par la CTI, il n'y aurait point de salut. Mais ouvrez les yeux, bordel! Pourquoi tant d'entreprises d'informatique recrutent en france et ailleurs des diplômés d'écoles privées non CTI et leur donne le titre d'ingénieur? Pourquoi des écoles d'informatique comme supinfo ont tant de succès auprès des entreprises? Sans doute parce que le marché réclame peut-être un peu moins de prétentieux qui se protègent derrière un titre au lieu de se concentrer sur le savoir-faire et l'efficacité en entreprise. Encore une fois, c'est le marché qui décide, pas les esprits ringards qui ne savent pas évoluer et regarder le monde en dehors de frontières de la France. Cette histoire "d'ingénieur CTI" n'a pas franchement de sens dans la plupart des pays anglo-saxons. SI on regarde les faits, en France et particulièrement en informatique, les plus grandes entreprises font preuve de pragmatisme sinon des écoles comme supinfo n'existeraient tout simplement pas. Alors, au lieu de critiquer, de jouer les conservateurs et de crier au viol ou à l'escroquerie, observez le monde réel tel qu'il est. La CTI n'est pas un ordre professionnel comme pour les médecins ou avocats. Elle ne protège en rien le mot « ingénieur » et n'interdit à personne de l'utiliser sans habilitation et surtout pas les entreprises. Elle empêche juste si j'ai bien compris aux écoles non reconnues à l'écrire sur un diplôme. Comme c'est désuet. On n'est pas ingénieur pour exhiber son diplôme, ni même son titre d'ailleurs. A l'heure de la crise, les entreprises seront encore plus pragmatiques et sévères dans leurs choix. Seuls ceux qui sauront faire concrètement quelque chose au lieu de simplement se gargariser d'un titre CTI et d'un savoir peu pratique, seront conservés à mon sens. C'est précisément parceque je suis à supinfo que je ne suis pas prétentieux. Je n'ai pas baigné à l'école dans une vrai-fausse culture de l'excellence qui me ferait croire que, parce que j'y suis, je suis forcément meilleur que les autres. Loin de là. Par contre, nous sommes parfois tellement méprisés par les "vrais ingénieurs" qui n'ont pour certains plus que ça pour défendre leurs positions que nous avons développé d'autres propriétés qui font de nous des résistants. Voilà, je me suis lâché, j'ai tout dit et je vais arrêter là de participer à cette discussion.

  • Corttttttt
    Corttttttt     

    Les "vrais ingénieurs" les voilà les vrais "prétentieux". En dehors de ces termes, soit disant "protégés" en France par la CTI, il n'y aurait point de salut. Mais ouvrez les yeux, bordel! Pourquoi tant d'entreprises d'informatique recrutent en france et ailleurs des diplômés d'écoles privées non CTI et leur donne le titre d'ingénieur? Pourquoi des écoles d'informatique comme supinfo ont tant de succès auprès des entreprises? Sans doute parce que le marché réclame peut-être un peu moins de prétentieux qui se protègent derrière un titre au lieu de se concentrer sur le savoir-faire et l'efficacité en entreprise. Encore une fois, c'est le marché qui décide, pas les esprits ringards qui ne savent pas évoluer et regarder le monde en dehors de frontières de la France. Cette histoire "d'ingénieur CTI" n'a pas franchement de sens dans la plupart des pays anglo-saxons. SI on regarde les faits, en France et particulièrement en informatique, les plus grandes entreprises font preuve de pragmatisme sinon des écoles comme supinfo n'existeraient tout simplement pas. Alors, au lieu de critiquer, de jouer les conservateurs et de crier au viol ou à l'escroquerie, observez le monde réel tel qu'il est. La CTI n'est pas un ordre professionnel comme pour les médecins ou avocats. Elle ne protège en rien le mot « ingénieur » et n'interdit à personne de l'utiliser sans habilitation et surtout pas les entreprises. Elle empêche juste si j'ai bien compris aux écoles non reconnues à l'écrire sur un diplôme. Comme c'est désuet. On n'est pas ingénieur pour exhiber son diplôme, ni même son titre d'ailleurs. A l'heure de la crise, les entreprises seront encore plus pragmatiques et sévères dans leurs choix. Seuls ceux qui sauront faire concrètement quelque chose au lieu de simplement se gargariser d'un titre CTI et d'un savoir peu pratique, seront conservés à mon sens. C'est précisément parceque je suis à supinfo que je ne suis pas prétentieux. Je n'ai pas baigné à l'école dans une vrai-fausse culture de l'excellence qui me ferait croire que, parce que j'y suis, je suis forcément meilleur que les autres. Loin de là. Par contre, nous sommes parfois tellement méprisés par les "vrais ingénieurs" qui n'ont pour certains plus que ça pour défendre leurs positions que nous avons développé d'autres propriétés qui font de nous des résistants. Voilà, je me suis lâché, j'ai tout dit et je vais arrêter là de participer à cette discussion.

  • rku02
    rku02     

    Aucun cours gratuit !
    Pourraient vérifier leurs sources avant de faire de la pub à des sites commerciaux.
    Evitez de vous inscrire !

  • Corttttttt
    Corttttttt     

    J’aimerais qu’on m’explique en quoi mon commentaire manque d’humilité. Je dis juste que je suis content d’être dans mon école… qui n’est pas parfaite mais j’y suis bien. Je ne pense pas non plus que le journaliste de 01 compare supinfo avec les universités prestigieuses américaines citées mais il place juste les choses dans le contexte d’itunes. Si je lis bien les choses, il n’y a pas de « sponsoring » mais juste un choix des premiers établissements français à être référencés sur le portail d’apple. D’ailleurs si on le consulte, le contenu ituneU des autres universités publiques françaises comme de supinfo n’est pas dédié aux technologies Apple. Enfin, pourquoi faut-il toujours qu’il y ait cette guerre public /privé ? Contrairement à ce que tu dis, ssii, ton école publique au prix « abordable » coûte en réalité beaucoup plus cher que ce que tu as payé car elle est financée par les impôts de tout le monde (enfin ceux qui en payent). Chaque type d’école fonctionne comme elle l’entend et je pense qu’elles sont complémentaires. Moi aussi j’ai fait du c, c++, unix à supinfo. De toute façon, c’est le marché qui décide. Si la formation donnée par les écoles publiques et les universités étaient toujours meilleure que celle donnée dans les écoles privées comme supinfo, alors aucune entreprise, aucune ssii ne m’embaucherait moi et mes camarades. Or que je sache, les diplômés supinfo sont globalement très appréciés, à quelques exceptions près peut-être, dans les entreprises et ssii .
    Je suis en dernière année, déjà embauché et dans mon entreprise il y a tous les profils : d’autres supinfo, d’autres diplômés d’école privées, des diplômés d’écoles publiques (moins nombreux d’ailleurs) mais tout le monde me semble complémentaire et avoir des compétences. Je ne critique donc pas le public et je pense qu’il serait juste qu’on n’oppose pas systématiquement public et privé. Donc, un peu de tolérance et de respect, basés sur la réalité des faits, ne feraient pas de mal dans ce monde où la critique est toujours trop facile.

  • Corttttttt
    Corttttttt     

    Certes, j'ai utilisé largement le style SMS pour ce commentaire car j'ai voulu gagner du temps. Il y a peut-être aussi quelques erreurs de frape mais rien de bien méchant. Je conçois que ce n'est pas très élégant mais sur internet et surtout sur un forum où, à mon sens, l'expression des idées prime, ce style peut tout à fait être toléré?..sauf si, sans doute à court d'arguments sur le fond, les esprits grincheux n'ont plus que ça à critiquer...

  • think different mon Q
    think different mon Q     

    Tout à fait, tout comme leur politique de fournir "charitablement" ou pas cher aux écoles publiques (francaises mais surtout américaines) du matériel.
    Plus la clientèle est ciblée jeune, plus elle est fidèle.

  • Ssii
    Ssii     

    Encore une école privée qui va former des étudiants prétentieux, surs d'eux et individualistes, tout le contraire de ce que doit être un ingénieur, humble et à l'esprit ouvert pour résoudre les difficultés qui lui sont soumises, surtout en SSII. Mais je te rassure Corttttttt il ya des cons partout.
    Le fait d'être sponsorisé (plutôt que choisi) par une société privée n'est pas un gage systématique de qualité de l'enseignement. En effet, la plupart des universités et des écoles d'ingénieur préfèrent garder l'entière liberté dans leur formation et ne pas subir la pression d'intérêts privés. Personnellement, je sors d'une école d'ingénieur publique, aux frais de scolarité accessibles et dont la formation généraliste et d'excellente qualité était basé sur les standards ouverts de l'époque (ADA,C,C++, UNIX), à l'abri de toute propagande, qui me permets désormais de permettre au client de choisirun produit non parce qu'il est Microsoft, Apple ou X, mais parce qu'il correspond le mieux à ses besoins. Apple et Microsoft font le forcing auprès des universités et des écoles d'ingénieur pour placer leur propagande sous la forme d'accord et d'UV spécifiques dans le but de corrompre le plus tôt possible l'esprit des futurs ingénieurs.

  • royben789456
    royben789456     

    dans ce sujet il parle d'école d'ingénieur que n'est pas Supinfo, ils sont pas habilités à donner un diplôme d'ingénieur mais juste à donner un diplôme qui donne le niveau ingénieur.Ils ne sont pas ingénieur. Ils ne sont pas reconnu par la C.T.I.

  • NipourNiContre
    NipourNiContre     

    Cortt...,
    Je ne suis ni pour ni anti Supinfo, néanmoins il est certain que ton intervention ne leur fait pas de publicité.
    Propose leur de donner des cours d'écriture et d'orthographe à leurs élèves.

Lire la suite des opinions (14)

Votre réponse
Postez un commentaire