En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Sur Facebook, les entreprises transforment leurs salariés en recruteurs

Sur Facebook, les entreprises transforment leurs salariés en recruteurs
 

Les employés inscrits sur le réseau social se verront proposer une application leur permettant de diffuser les postes à pourvoir en interne.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Anti-facebook
    Anti-facebook     

    Je lis " « De toute façon, les employés créent déjà des blogs qui donnent une idée de l'ambiance qui règne dans une entreprise », rassure Thomas Delorme.
    Dans ses rêves !! Quel salarié prendrait le risque d'expliquer que le boulot est intéressant mais payé au lance-pierre ? Ou très bien payé mais avec des chefs incompétents qui ne t'apprennent rien ? Parce que c'est ça qu'on veut savoir, nous, les candidats. Or parler de son entreprise est un risque ! On a des clauses de confidentialité, si tu parles, tu sautes. Sur Facebook, tu mets ton vrai nom sauf erreur. Donc il y a un risque que ton employeur tombe sur ce que tu révèles... Seule solution : être super positif sur ta boîte, t'autocensurer, donc relayer un discours officiel d'entreprise qu'on lit déjà partout. Je ne vois pas l'intérêt. Désolée Thomas.

  • Cadrette en colère
    Cadrette en colère     

    Je déteste de mélange des genres. Que les recruteurs aillent chasser ailleurs et qu'ils nous laissent entre amis. Toute la journée chez nos employeurs, on fait attention à ce qu'on dit. Sur Facebook, on se lâche et je n'ai pas envie que des recruteurs soient dans les parages. Sinon, je me barre de Facebook !

Votre réponse
Postez un commentaire