En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Terminologie : ne dites plus overclock mais surcadencer

Terminologie : ne dites plus overclock mais surcadencer
 

En bref. La Commission générale de terminologie et de néologie fait paraître un nouvelle édition du Vocabulaire des technologies de l'information et de la communication.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • warioF
    warioF     

    Sérieusement plus ca va et plus on veut francisé tout et n'importe quoi ... , pourquoi faire sérieux ...

    Au niveau mondial , le domaine scient est en anglais... pour ma part ils peuvent se brosser pour que je parle plus d'overclock sur mes processeurs

    C'est comme email => courriel etc :

    La défense de la langue française c'est vraiment de la bêtise hard ...
    Enfin je rejoins les québécois qui se fiche bien de vous et tout les autres pays d'ailleurs ... , un autre exemple , l'azerty ... pour ma part j'ai fait importer un qwerty c moins bête ...

  • DominiqueD.
    DominiqueD.     

    A une époque, on écrivait "fuel", maintenant, on peut écrire "fioul" et cela ne dérange personne ou presque.

    Ceux qui sont contre ce genre d'évolution résonnent le plus souvent à une échelle individuelle, mais la langue n'est pas la propriété d'une seule personne, elle évolue, elle bouge, elle est vivante et c'est bien comme ca.

    Autre exemple : tout le monde parle "d'ordinateur" et pourtant, qui se souvient que ce terme a été créé quasiment ex-nihilo en 1955 ? Sans doute à l'époque s'est-il trouvé nombre de personnes pour raler de cette terminologie et passée une phase d'adaptation, tout le monde s'est pris au jeu et tout le monde est bien content de disposer de ce mot à la place du mot "computer".

    Donc, merci à ceux qui ont fait l'effort de produire cette terminologie.

  • Lordi
    Lordi     

    Les personnes qui participent aux commissions de terminologie sont des bénévoles. Elles font cela en plus de leur travail, par intérêt personnel pour la langue française.

  • face2plouc
    face2plouc     

    Et dire qu'il y en a dont c'est le travail....
    C'est époustouflifiant !

Votre réponse
Postez un commentaire