En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Terminologie : ne dites plus « SAN » mais « réseau de stockage »

Terminologie : ne dites plus « SAN » mais « réseau de stockage »
 

En bref. La Commission générale de terminologie et de néologie ne chôme pas, même l'été. E-discovery, credentials, trackback link? six anglicismes ont trouvé leurs équivalents dans la langue de Molière.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Xavier Biseul
    Xavier Biseul     

    comme demandé http://franceterme.culture.fr/FranceTerme/recherche.html?NUMERO=INFO807

  • jeanphilo
    jeanphilo     

    Merci à l'auteur de l'article d'indiquer le lien vers le site contenant ces nouveaux mots français.

  • Nacyl
    Nacyl     

    C'est aussi amusant que de renommer les "french fries" en "freedom fries".

    Ce que nos "sucreurs de fraises" oublient parfois c'est que les mots ont une origine dont ils tirent leur nom et que les franciser ne rime à rien.

    C'est le cas pour notre bug dont l'origine remonte au temps des lampes (bon, je sais ça fait loin !) mais qui justifie largement qu'on ne le traduise pas en "bogue".
    En effet, il ne s'agit en aucune manière d'une coquille mais bel et bien d'insectes qui venaient se griller sur les lampes des ordinateurs et qui finissaient pas les faire grille et dont arrêter la machine !
    Franciser c'est bien mais il ne faut pas poussez.
    Et nos amis d'outre atlantique, vont-ils traduire "cul de sac" (locution couramment utilisée là-bas) en "bag end" pour les même raisons d'identité culturelle ?
    Il y a certainement des choses beaucoup plus importantes et urgentes à réaliser que de se rendre ridicules come ça.

Votre réponse
Postez un commentaire