En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Transfert technologique : l’Inria change de logiciel

Mis à jour le
Transfert technologique : l’Inria change de logiciel
 

Un fonds de pré-amorçage et du coaching pour les jeunes pousses, des laboratoires communs avec des PME innovantes, l'Inria revoit sa politique de transfert technologique. Un effort qui pourrait être démultiplié avec le grand emprunt.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • ToutVabien2
    ToutVabien2     

    L'Inria comme beaucoup d'institut de recherche sert de faire valoir. En fait sous le prétexte de transfert de technologie, il s'agit , via de complexe mécanisme opaque, de transférer ou "blanchir" des fonds à destination de partenaire industriel, n'est ce pas interdit pas Bruxelles? N'est pas contraire au principe de libre concurrence ? Cela se fait avec une batterie de CDD, contrats qui en France représentent la plupart du temps une certaine précarité.

Votre réponse
Postez un commentaire