En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Travailler en Inde : le témoignage d'un informaticien français

Travailler en Inde : le témoignage d'un informaticien français
 

Dossier spécial Inde. Après nous être plongés une semaine au c?"ur d'une SSII indienne, nous vous livrons aujourd'hui les impressions d'un Français expatrié à Bangalore.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • alexein2
    alexein2     

    Pour ceux qui souhaiteraient partir travailler dans la durée en Inde, il ne faut pas perdre de vue que l'Inde est très vaste. Donc, on se fait chacun sa propre expérience là où l'on est, et ce qui est valable à un endroit ne l'est pas forcément à un autre.

    C'est déjà vrai en France, en allant d'une région à l'autre, on imagine donc bien que ça l'est encore plus en Inde, avec ses 21 langues officielles, sans compter celles encore plus nombreuses qui ne le sont pas, la variété des religions et des sectes, des coutumes, des climats, etc.

    Le climat à certains endroits est très agréable et à d'autres, c'est l'enfer.

    Pour le logement, attention, là où j'étais, dans une ville de près de 800 000 habitants, il est très difficile de trouver un logement, appartement ou maison, correct. En tout cas, cela prend beaucoup de temps, sinon il reste les hôtels.

    Pour être autonome, j'ai très vite acheté un scooter, c'est très pratique pour se faufiler dans les embouteillages (port du casque non obligatoire...). Je conseillerai cette solution à quiconque qui reste plus de deux mois. Il est ensuite très facile de revendre son scooter sur le marché de l'occasion, voire même au concessionnaire à qui on l'a acheté.

Votre réponse
Postez un commentaire