En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Très haut débit : les réseaux électriques aériens à la rescousse

Mis à jour le
ERDF gère plus de 750.000 km de lignes aériennes basse et moyenne tension, qui
 
ERDF gère plus de 750.000 km de lignes aériennes basse et moyenne tension, qui "constituent une ressource précieuse pour faciliter ce déploiement du plan THD" estime la filiale d'EDF - ERDF gère plus de 750.000 km de lignes aériennes basse et moyenne tension, qui "constituent une ressource précieuse pour faciliter ce déploiement du plan THD" estime la filiale d'EDF

ERDF, filiale d'EDF, veut faciliter le déploiement de la fibre optique sur ses réseaux aériens de distribution électrique. Une contribution au plan très haut débit.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • David19
    David19     

    Je travail dans un bureau d'étude d'ingénierie (marché étude ERDF) et je connais bien le sujet.
    Le déploiement de la fibre sur les supports électriques (HTA notamment) est certes économiquement avantageux pour le déploiement. Mais c'est une aberration et un gouffre financier pour la remise en état lors d'aléas climatiques... En gros on économise sur le déploiement, mais il faut prier pour qu'il n'y ait pas de tempêtes... vision court-termiste.
    Une autre aberration bien Française c'est la difficulté de la mutualisation des tranchées pour les différents réseaux souterrains. Sur tous mes projets à fort potentiel évolutif, la pose de fourreau supplémentaires n'est jamais appliquée comme règle de base...
    C'est toujours mieux de refaire 10 fois les choses.
    Mais au final, toutes ces aberrations se répercutent sur la facture de chaque abonné.

  • Admin91
    Admin91     

    Benhur m'a devancé, mais c'est exactement ca.
    A chaque intempérie, tempête des centaines de milliers de foyers sont pour une semaine, quinze jours sans électricité, énergie vitale de nos jours.
    Alors ERDF rafistole lignes et poteaux basses et moyennes tensions, à nos frais;
    c'est comme cela qu'ils justifient leurs couts d'exploitation.
    Les lignes enterrées nécessitent moins d'entretien et ont une durée de vie trentenaire.
    Evidemment c'est plus cher à l'installation mais quel confort et bonheur pour les citoyens.

  • benhur34
    benhur34     

    Cela ne va pas favoriser l'enfouissement des réseaux ERDF , pour favoriser l'embellissement des villes et des campagnes et éviter les coupures électrique dues aux intempéries (orage, neige) On a pas fini de voir des poteaux en France. En bref pas une bonne idée

Votre réponse
Postez un commentaire