En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Un noyau Linux 2.6.31 d'avant-garde

Le noyau commun aux distributions Linux Red Hat, Suse et Ubuntu passe en version 2.6.31. Il rend ces OS plus performants, mais manque toujours d'une gestion correcte de l’énergie.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • otodid`kt
    otodid`kt     

    "En revanche, une gestion efficace de l'énergie fait toujours défaut"
    -alors là j'ai du loupé un truc...

    une gestion efficace, la mise en veille déclenche systématiquement la ventilation alors que le µproc est loin d'être chaud (pas génial pour l'économie d'énergie : le ventilateur devrait se baser sur la température, pas sur un changement de mode). Lorsque le verrouillage de la session est activée, la mise en veille se lance et j'ai eu un bug d'affichage à la sortie.

  • seraf156
    seraf156     

    Pourquoi oublie-t-on toujours Mandriva dans les distributions citées ?

  • Seb_2411
    Seb_2411     

    "Quel environnement ? Gnome, Kde, Xfce... ? "
    Le serveur X. La meilleurs gestion de la memoire permet de réduire les latences de X. Surtout pour les systèmes ayant peu de mémoire vive.

  • flipflip
    flipflip     

    Bonjour à tous. Comme tout les linuxiens le savent Le noyau n'a strictement rien à voir avec les applications installé... Cette news laisse penser le contraire :

    "Caractéristique la plus visible du dernier noyau, le poste de travail bénéficie d'un environnement graphique plus réactif."
    Quel environnement ? Gnome, Kde, Xfce... ?

    "Il donne l'impression d'un système temps réel"
    Comme il a été dit dans un précédent commentaire. Un système réelle est plus lent pour une simple raison, il se doit d'être extrêmement fiable et stable.

    "puisqu'il n'y a plus de latence perceptible entre le moment où l'on clique sur quelque chose et l'apparition à l'écran de ce que l'on a déclenché."
    C'est la première fois que j'en entends parlé, pourtant je suis l'actualité Linux tout les jours...

    C'est bien de parler de Linux mais par pitié vérifié vos dire avec d'écrire ou alors ne dites rien !

  • chel1234
    chel1234     

    dataflux> crois moi, nier les problèmes n'aide pas a les résoudre.

    Et oui il s'agit d'une sortie majeure, pas dans le sens habituel, mais certaine releases contiennent beaucoup plus que d'habitude, c'est le cas ici.

    Récemment on a mis en évidence le taux de plus en plus élevé de contributions, on est très loin des année nonantes (oups, quatre-vingts-dix ;-).
    Bon, c'est vrai que l'intégration n'est peut-être pas dans les jours a venir, c'est vrai ^^". Mais sinon je trouve l'article correct, ce qui est rarement le cas quand on parle de linux.

  • dataflux
    dataflux     

    "Linux qui connaît une évolution majeure en cet automne 2009.../...passe en version 2.6.31"
    -cette version n'a rien de majeure, linux est disponible tout les 1mois1/2 en nouvelle version.

    "Les implémentations Ubuntu, Red Hat et Suse devraient l'intégrer dans les prochains jours"
    -non, pas de chance, ces distributions sont plutot 'lentes' a intégrer les noyaux récents. archlinux, gentoo, ok pour quelques jours, et aussi les versions 'instables' des autres distributions.

    "En revanche, une gestion efficace de l'énergie fait toujours défaut"
    -alors là j'ai du loupé un truc...

    "Il donne l'impression d'un système temps réel, puisqu'il n'y a plus de latence perceptible"
    -le temps réel est plutôt à regarder comme une lenteur garantie qu'autre chose. sur quelle distribution à été fait le test?


    "../..le problème des connexions hasardeuses en Wi-Fi et en Bluetooth../.."
    -les connexions sont stables, très stables, le seul soucis était de réveiller le réseaux après une mise en veille.

    "Fait notable, sur les 1 151 développeurs qui ont participé à l'écriture de ce nouveau noyau, seuls 16 % sont des indépendants. Les autres sont des salariés de Red Hat, Novell, Intel, Google et IBM."
    -comme depuis 1992 non? non, c'est vrai, peut-être pas 92..


    heureusement que c'est 01net pro, sans quoi ca aurait pu virer vite dans l'approximation....

  • le pingouin masqué
    le pingouin masqué     

    Eh oui, les systèmes de fichiers Linux, comme tous les systèmes de fichiers connus, se fragmentent, comme on peut le vérifier ici avec les outils pour mesurer soi-même

    http://www2.lut.fi/~ilonen/ext3_fragmentation.html

    http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=133663

    Le fait est qu'ils se fragmentent _MOINS_ que les systèmes de fichiers Windows. Mon prof d'Unix nous recommandait de pratiquer régulièrement une recopie des volumes, seul moyen fiable de remettre les pendules à zéro.

    En ce qui concerne les problèmes de WiFi, pas d'angélisme : ça marche souvent, mais il m'est personnellement arrivé à plusieurs reprises (j'utilise Linux sur mes postes de travail et portables depuis 1998, juste pour dire que j'ai un brin l'habitude) que ça panique à plein tubes, et qu'il faille se dépatouiller à la mano dans les fichiers de config pour repartir sur quelque chose de propre. Certains petits veinards n'ont sans doute pas connu ça, je dis tant mieux pour eux.

  • PlutonWalker
    PlutonWalker     

    "Linux sait à présent exploiter des configurations allant jusqu'à 64 To de mémoire, c'est-à-dire 64 fois plus que le dernier Windows Server 2008 R2."

    -> Windows Server 2008 R2 sait gérer 2 To de mémoire.

    "Côté disque, son système de fichiers Ext4 se défragmente maintenant à la volée, ce qui minimise l'effet de ralentissement des lectures au fil du temps."

    -> Les systèmes de fichiers Linux se fragmentent ? Depuis quand ?

    "Accessoirement, ce noyau devrait régler une bonne fois pour toutes le problème des connexions hasardeuses en Wi-Fi et en Bluetooth."

    -> Ah ? Quelqun aurait-il déjà eu des problèmes Wifi et Bluetooth avec Linux auparavant ?

  • legoff001
    legoff001     

    Qui dire de plus, depuis 2004 que j'utilise Gnu-Linux, aucun problème rencontré.

Votre réponse
Postez un commentaire