En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Une langue morte de plus ?
 

« L’apprentissage informatique en France est presque inexistant »

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • mjung
    mjung     

    Je ne nie pas que des filières spécialisées en informatique et de très bonnes écoles d'ingénieurs existent depuis longtemps.

    Ce qui me semble plus problématique, c'est l'utilisation de l'informatique comme outil pédagogique à tout âge et dès le primaire).

    Ainsi que la diffusion d'un minimum de connaissances informatique y compris dans les filières généralistes donc pour tous les élèves et pas uniquement ceux qui se destinent à des études techniques.

  • Ekios
    Ekios     

    Pour info, en 2001 j'ai passé mon bac informatique de gestion à Colmar ... avec entre autre de l'algo et du dev.

  • ThéOLait
    ThéOLait     

    Votre article est pertinent tant en effet le constat mérite d'être médiatisé et mériterait d'être pris en compte sérieusement dans le cadre d'une politique de l'enseignement qui s'y attèlerait, pas demain mais tout de suite.
    Mais je crois aussi que la France, qui regorge de talents dans tous les domaines scientifiques, a toujours manifesté une certaine lenteur à enclencher dans sa culture grand public les changements au quotidien des évolutions technologiques. Mais une fois lancée, la France a toujours rattrapé son retard, grâce aussi certainement à des appels à une prise de conscience tels que celui de cet article.
    Un mot aussi pour déplorer, au-delà de l'initiation au langage informatique, au-delà de la maitrise des langues étrangères, la déperdition de notre propre langue française : je suis abasourdi de lire trop souvent notamment sur les forums un ensemble de mots comme laissés à leur sort et pis, de constater à un niveau sans rapport mais tout de même révélateur, des articles dans la presse, papier ou web (pas dans ces lignes !) qui étalent de plus de fautes sommaires de syntaxe voire de grammaire !
    Je crois vraiment en une France qui se doit de réagir et en effet cela débute à l'école mais aussi dans un changement des mentalités, celles d'un pays qui doit cesser de moquer les bucheurs en classe et ceux qui réussissent. Ce n'est pas incompatible avec une approche sociale qui fait aussi la richesse de ce pays.

Votre réponse
Postez un commentaire