En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Vraie-fausse promo des 3 Suisses : les internautes demandent réparation

Vraie-fausse promo des 3 Suisses : les internautes demandent réparation
 

L'enseigne de VPC voit son image sur le Net fortement mise à mal après la diffusion « par erreur » d'une offre promotionnelle défiant toute concurrence. Certains internautes menacent même d'un procès.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

47 opinions
  • atl2000
    atl2000     

    comme aux Etas-Unis. On vit dans un drole de monde quand-meme.

    Triste!

  • Nawk
    Nawk     

    "la vengeance des internautes ne s'arrête pas là, puisque le nom même de 3 Suisses fait l'objet depuis quelques jours d'une opération de Google bombing (*)."

    Ce Google Bombing n'est rien d'autre que du spam, et le spammeur en chef est Stagueve du blog Nowhereelse.

    Malheureusement cette opération jette le discrédit sur l'ensemble des blogueurs.

  • alain_13
    alain_13     

    ...du fabuleux cadeau style "vous avez gagné un appareil de cuisine multifonction" mais vous recevez en fait un presse-agrume minable qui ne fonctionne meme pas ,pour inciter a passer commande .

    Mais là ,ils sont passés un cran au dessus dans l'arnaque ,mais ils ont apparement oubliés une loi :il est interdit de faire une publicité de prix pour un article non disponible a la vente .

  • gagaches
    gagaches     

    en pratique, pour ça soit réellement une erreur d'étiquettage, il aurait fallu :
    - que l'annonce ne reste pas tout le WE, même après tout le buzz et les alertes au service client
    - que les commandes n'aient pas été validées
    - que les commandes n'aient pas été maintenues
    - que l'article dans la commande validée n'ai pas été passé en "stock épuisé"
    - que les 3 suisses n'aient envoyé aucun message m'indiquant de l'erreur de prix sur ma commande.

    Là, suivant la loi, je constate qu'il n'y a pas eu d'erreur de prix mais un "stock épuisé" ...

    J'assume, je savais que c'était sans doute une erreur.
    Mais il était aussi possible que les 3 Suisses ai fait ça pour de la pub.
    -> le doute existe (je vous réfère à la notion de doute dans la loi)

    + ce qu'a fait les 3 suisses

    = le pb n'est plus sur l'erreur manifeste mais la gestion de la commande !

  • gagaches
    gagaches     

    en pratique, pour ça soit réellement une erreur d'étiquettage, il aurait fallu :
    - que l'annonce ne reste pas tout le WE, même après tout le buzz et les alertes au service client
    - que les commandes n'aient pas été validées
    - que les commandes n'aient pas été maintenues
    - que l'article dans la commande validée n'ai pas été passé en "stock épuisé"
    - que les 3 suisses n'aient envoyé aucun message m'indiquant de l'erreur de prix sur ma commande.

    Là, suivant la loi, je constate qu'il n'y a pas eu d'erreur de prix mais un "stock épuisé" ...

    J'assume, je savais que c'était sans doute une erreur.
    Mais il était aussi possible que les 3 Suisses ai fait ça pour de la pub.
    -> le doute existe (je vous réfère à la notion de doute dans la loi)

    + ce qu'a fait les 3 suisses

    = le pb n'est plus sur l'erreur manifeste mais la gestion de la commande !

  • alain_13
    alain_13     

    isolé sur son ile a parler au dernier article qu'il n'aura pas vendu... :)

  • chris6365
    chris6365     

    Plein d'humour dans vos posts, ça fait du bien! :-)

  • chris6365
    chris6365     

    Eh oui...

  • cjlou64
    cjlou64     

    avec la crise ,ils avaient du déjà en virer un (les 2 suisses)! avec cette affaire là comment vont ils s'appeler !
    le petit suisse c'est déjà pris.

  • alain_13
    alain_13     

    Et ils s'etonnent apres que leur chiffre d'affaire baisse et que les sites de vente sur le net leur fassent une concurrence féroce ,avec de telles pratiques qui frisent l'escroquerie ,rien d'étonnant .
    Non que les sites de vente en ligne soient exempt de tout défaut ,loin s'en faut, mais a mon avis les entreprises de vpc traditionnelles comme les 3 suisses sont completement dépassées et vont disparaitre ,car comme vous le dites ils en sont encore a la ménagere de 50 ans .

    Et je parie que dans cette histoire "d'erreur d'étiquetage" ,ils vont se poser en victime contre les consommateurs.

Lire la suite des opinions (47)

Votre réponse
Postez un commentaire