En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le premier faux communiqué indiquait que le directeur financier, Christian Labeyrie (à droite) , avait été licencié.
 

Faux communiqué de presse, chute de 18% du cours de bourse, puis faux démenti qui fait remonter l'action. Le feuilleton Vinci a estomaqué les investisseurs mardi. Récit d'une arnaque romanesque.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Sang9
    Sang9     

    Parfois, c'est la poule qui chante qui a pondu...rien de plus simple pour le savoir, suffit de voir à qui a profité cette manœuvre.

Votre réponse
Postez un commentaire