En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La Bourse a connu une nouvelle séance difficile, ce lundi 24 juin.
 

Après une nouvelle baisse, ce lundi 24 juin, la Bourse de Paris est descendu à 3.595 points. Les investisseurs sont notamment inquiets au sujet des deux plus grandes économies mondiales: la Chine et les Etats-Unis.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Gringo102
    Gringo102     

    Bien mon général, on a pris note!!

  • Justesse
    Justesse     

    Je joins ici un article sur un sujet, certes austère, mais qui a le mérite d'être traité sur un mode très didactique.

    Sur l'exemple précis de l'analyse du bilan de la BNP, l'auteur met l'accent sur les chiffres qui concrétisent les risques pris par cette institution financière et met en lumière les conséquences potentielles pour ses déposants si cette banque venait à avoir un problème.

    En effet, l'auteur insère dans l'analyse de ce bilan les tractations européennes en cours (harmonisation bancaire) pour lesquelles les peuples concernés n'ont pas leur mot à dire (comme d'hab) mais dont les conséquences pourraient être funestes.

    Nous apprenons ainsi qu'en cas de ruine d'une de ces grosses banques, les positions allemande et hollandaise privilégient la sauvegarde des déposants au détriment des actionnaires, des créanciers obligataires et au besoin des gros dépots (> 100 000€)....tandis que la position de la France est...tout l'inverse.

    Les conséquences de l'un ou l'autre de ces choix sont bien expliquées dans l'article de Charles Sannat, et l'on ne peut rester qu'interloqué devant l'ampleur de l'hypocrisie d'un président qui prétendait désigner "la finance" comme son principal ennemi et dont les tractations bruxelloises sont axées sur sa sauvegarde a tout prix, c'est a dire aussi au détriment des dépôts de ses administrés...on comprend mieux pourquoi le crime de haute trahison a été retiré de la constitution.

    http://www.lecontrarien.com/

  • mirabelle
    mirabelle     

    Et dire que l'Allemagne ce porte comme un charme et le France coule mais a part ça tout va très bien madame la marquise

  • Justesse
    Justesse     

    Dans un document publié à la fin du mois de mai, le géant des banques d’investissement américain JP Morgan Chase réclame l’abrogation des constitutions démocratiques établies après la Seconde Guerre mondiale dans une série de pays européens et la mise en place de régimes autoritaires...

    JP Morgan prescrit la dictature en Europe
    http://blogs.mediapart.fr/blog/koszayr/200613/jp-morgan-prescrit-la-dictature-en-europe

  • Justesse
    Justesse     

    Ces taux qui remontent partout
    http://auxinfosdunain.blogspot.fr/2013/06/ces-taux-qui-remontent-partout.html

  • Justesse
    Justesse     

    Rien ne vas plus, faites vos jeux, c'est le jeux de la vie, le jeux de la mondialisation. Ca craque à gauche, ca craque à droite, mais la commission européenne autorise le gérant de la bourse américaine à racheter NYSE EURONEXT le gérant de la bourse de LONDRES et PARIS. Cela ne sent pas bon l'indépendance.... Ca y est nous sommes AMERCIAINS !!!! Hello guys !!!
    http://www.bfmtv.com/economie/bourse/

  • berard
    berard     

    Finalement,il faut acheter ou s'attendre un krach ?

Votre réponse
Postez un commentaire