En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La place parisienne a fini sous les 4.000 points,ce jeudi 23 mai
 

L'indice phare de la place parisienne a terminé en forte chute, ce jeudi 23 mai, entraîné notamment par le naufrage du Nikkei. Trois raisons expliquent cette baisse.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Walter Benjamin
    Walter Benjamin     

    Cette fois-ci c'est fini , la grande glissade va commencer .Les néolibéraux (qui n'ont rien à voir avec le libéralisme ) ont trop joué avec la planche à billets (8 milliards par jour au Japon,une folie pure) L'inflation va se déclencher (hyper?) et personne ne pourra l'arrêter. Un vendredi soir une dizaine d'états acculés ,sans ressources feront un décret : interdiction de toute transaction avec les "paradis fiscaux" sous peine de retrait immédiat des licences des banques, (c'était une proposition de Merkel paniquée en 2008...) Les états courageux présenteront un défaut sur leur dette, la plupart laisseront l'inflation éponger les dettes sur le dos des petits épargnants qui perdront tous leurs avoirs comme en 1929....La fête délirante de l'utopie néolibérale et son culte aveugle de la catallaxie se dirigera vers Lourdes pour tenter un miracle ....Aucun marché ne peut s'équilibrer tout seul ,c'est une utopie délirante ,un marché est d'abord la résultante d'un rapport de force et de coutumes fortes : essayez de vendre une peugeot en Corée du sud pour voir...Les marchés doivent être organisés avec de vrais acteurs et des règles strictes (de vrais dépôtsde vraies usines par exemple ,pas des ordis et des imprimantes comme pour powéo par exemple. La dérégulation a ouvert la voie à la plus grande corruption jamais vue : 60 000 milliards échappent aux états ,et 1000 milliards par an en Europe .Alors le prélèvement de quelques millions des droits d'inscriptions en classe préparatoire est ridicule et indécent., à comparer avec ces sommes: 100 milliards par an de fraude et d'exil fiscal. Ecoutez Delamarche sur youtube ou Jorion pour comprendre la déconfiture du néolibéralisme et ce qu'elle va nous coûter

Votre réponse
Postez un commentaire