En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
70% des français désapprouvent la politique économique du gouvernement
 

PARIS - L'impopularité de la politique économique menée par le gouvernement français atteint un niveau record dans le baromètre BVA-Absoluce-Les...

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • MKL
    MKL     

    Malgré les derniers chiffres pseudo-rassurants du chômage, de la croissance etc...qui sont tous plus manipulés les uns que les autres, la population ne constate aucune amélioration concrète.

    Il suffit de voir ses proches (ou soi-même) se retrouver les uns après les autres dans une situation toujours plus précaire pour comprendre le raz-le-bol général (c'est mon cas perso: des amis diplômés cadres dans des grosses boîtes se retrouvent sur le carreau et commencent à désespérer alors qu'ils ont voté Sarko...)

    On me répond : "Avec le PS ça serait pire !"

    Mais il n'y a pas que le PS dans le paysage politique français (et heureusement).

    Pour ceux qui se sentent un minimum concernés par le pb du chômage de masse, allez faire un tour ici :
    ...

    (appel sur l'initiative de Pierre LARROUTUROU, économiste, tête de liste de gauche 1er et 2ème tour des régionales dans les Hauts de Seine, ayant réussi l'exploit d'y faire passer la gauche !)

  • RVLH83
    RVLH83     

    C'est un camouflet pour les ex-électeurs de droite qui pensaient qu'un avertissement pourrait inverser la tendance des réformes spéciales richissimes. Il n'en est rien, au contraire, Srakozy s'affiche comme l'homme courageux qui ose les réformes qui imposent de grosses restrictions aux français.
    ce qui pourrait se défendre si ces réformes allaient dans le bon sens, celui de la solidarité et de l'aide sociale.
    mais les restriction ne concernent que le bon peuple. Les cabines de douche à 245000 euros, les jets privés à 116000 euros, bref le trés haut niveau de vie des colaborateurs de srakozy (et de lui même) n'a aucune limite, les ministres font campagne aux frais du contribuable avec la logistique de l'état??? est ce normal? L' argent que pourraient économiser tous les ans ces profiteurs financeraient aisément la haussdes minimas sociaux.
    Menteurs, profiteurs, manipulateurs, dépensiers, irrespectueux, méprisants... comment voulez vous qu'ils ne dous dégoutent pas, ces énarques pleins aux as?

Votre réponse
Postez un commentaire