En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Un clash Schaüble-Draghi à l'origine de la suspension de l'Eurogroupe

Wolfgang Schauble Mario Draghi BCE Allemagne Grèce confiance Alexis Tsipras Yanis Varoufakis
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • santaapolonia
    santaapolonia     

    j ai toujours donné mon opinion contre l'allemagne trop rigide et qui sur le dos des autres pays de la zone euro ont récupéré l'argent pour les retraites allemandes en 10 ans ils vivent mieux que nous surtout la calsse moyenne et crache toujours sur les migrants

  • sansonet
    sansonet     

    1 milliard et demi retrouver dans une famille mafieuse ! multiplier par 100 mille : j'aime l'italie !

  • sansonet
    sansonet     

    1 milliard et demi retrouver dans une famille mafieuse ! multiplier par 100 mille : j'aime l'italie !

  • sansonet
    sansonet     

    1 milliard et demi retrouver dans une famille mafieuse ! multiplier par 100 mille : j'aime l'italie !

  • sansonet
    sansonet     

    1 milliard et demi retrouver dans une famille mafieuse ! multiplier par 100 mille : j'aime l'italie !

  • Jean ROQUEFELET
    Jean ROQUEFELET     

    C'est incroyable d'observer la vitesse à laquelle l'ensemble des médias français ont retourné leur veste dès lors que le gouvernement français socialiste s'est jeté sous les projecteurs du Grexit.... et pourtant dès le début du conflit financier il ne semblait pas se plaindre de la ligne de conduite allemande! Cette trahison française signifierait-elle un prochain divorce allemand avec l'UE?

  • R1
    R1     

    Ce mec est un véritable méchant extrémiste.

    Jean ROQUEFELET
    Jean ROQUEFELET      (réponse à R1)

    Pas extrémiste mais réaliste sur la "bonne" volonté grecque à enfumer ses interlocuteurs.

    R1
    R1      (réponse à Jean ROQUEFELET)

    DRAGHI est surement un poulet de l'année

Votre réponse
Postez un commentaire