En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

La publicité nous permet de vous proposer une information gratuite et de qualité.

Veuillez désactiver votre adblocker lorsque vous consultez notre site.

Merci de votre compréhension et bonne navigation.

Durant la manifestation étudiante contre le projet de loi Travail à Nantes, le 24 mars 2016.
 

Les manifestations contre le projet de réforme du Code du travail porté par Myriam El Khomri, la ministre du travail, ont dégénéré dans plusieurs villes de France.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
1 opinion
  • PAROLIER37
    PAROLIER37     

    Cette nouvelle génération vit dans une certaine illusion : qu'un emploi est une chose qui est leur est forcément et obligatoirement du... ces nouveaux venus sur le marché du travail sont vraiment plus que persuadé que les employeurs possèdent un gros gâteau et qu'ils ne veulent pas le partager avec des nouveaux venus...!!!
    Or, un chef d'entreprise a besoin d'un personnel qui est qualifié,
    et si les demandeurs d'emplois n'ont pas de qualification
    ils doivent dans ce cas accepter provisoirement n'importe quel emploi
    en attendant de pouvoir trouver mieux.
    Le fait de manifester avec véhémence et de refuser vertement que les chefs d'entreprises : puissent pouvoir embaucher en toute liberté :
    (et ce lorsqu'il y a des commandes de la part des clients)
    et de pouvoir aussi se séparer de salariés
    (et ce lorsque le chiffre d'affaire est en forte baisse)
    va se retourner avec violence contre cette nouvelle génération...!!!

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •