En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les offres de reprises pourraient entrainer la suppression de 400 emplois sur 600.
 

Trois offres avaient été déposées pour la reprise des abattoirs normands. Mais "face à l'absence totale de dialogue", le groupe Declomesnil a préféré se retirer.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire